Aimer même les gens « pas aimables » ?

Publié le 20.5.22
As-tu perdu des amis récemment ? Je ne parle pas de ceux qui seraient décédés, mais de personnes qui étaient tes amis et avec qui la relation c’est rompue parce qu’ils ont adopté des points de vue dérangeants proclamé haut et fort. Peut-être sont-ils radicalisés en politique, ou leur point de vue sur le vaccin anti-Covid est tellement marqué que tu les trouves difficiles à fréquenter.
Entre les élections en France, l’agression russe de l’Ukraine, les enjeux internationaux des élections présidentielles américaines et les débats sur le vaccin et la gestion de la COVID, les sujets de discorde ne manquent pas. De nombreuses personnes considèrent ces sujets comme tellement importants qu’ils sont prêts à endommager des amitiés pour affirmer leurs convictions.
Il fut un temps où il n’était pas considéré comme acceptable de se positionner ouvertement d’un bord politique ou de l’autre, étant entendu que certaines attitudes comme le racisme et l’égoïsme étaient honteuses. Et pour les croyants de tous bords, Dieu avait son mot à dire, non seulement dans leurs convictions elles-mêmes, mais également dans la façon dont ces convictions étaient exprimées.
En tant que chrétiens nous savions qu’une position équilibrée et raisonnable était nécessaire, mais difficile. Et cela influençait notre attitude envers les autres. Même s’il nous arrivait d’échouer, nous voulions imiter notre Seigneur, qui se concentrait sur l’essentiel parce qu’il n’était pas faible au point de s’entourer de personnes toujours d’accord avec lui. Et il ne laissait jamais les questions secondaires prendre le pas sur la relation personnelle avec ses amis.
Fragile équilibre à trouver entre avoir des opinions et les exprimer tout en gardant une attitude de respect, d’amour et de d’humilité.
1 Corinthiens 13.4-5

4L’amour est patient, l’amour rend service. Il n’est pas jaloux, il ne se vante pas, il ne se gonfle pas d’orgueil. 5L’amour ne fait rien de honteux. Il ne cherche pas son intérêt, il ne se met pas en colère, il ne se souvient pas du mal.

J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.