chaque semaine l'Ère du temps en lien avec l'actualité

Chacun son histoire…

Publié le 12.5.22
Nous avons assisté en ce début de semaine à de nombreuses célébrations de la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Le 8 mai, dans la plupart des capitales occidentales, le 9 mai en Russie. Mais au-delà de cette nuance de jour, liée au décalage horaire, ce qui ressort encore une fois ce sont les différences, pour ne pas dire les contradictions, entre les diverses versions de l’histoire. Il est bien connu que ce sont les vainqueurs qui écrivent l’histoire et par la suite, la réécrivent, si nécessaire, au gré de leur besoin de manipulation de leur population afin de se présenter sous un jour flatteur.
Cette pratique n’affecte pas seulement les chefs d’État ou les nations, elle est inhérente à la race humaine. Il suffit d’assister à un repas de famille pour s’apercevoir, lorsqu’on remonte un peu en arrière dans les souvenirs que chacun à son propre récit des mêmes évènements et qu’ils sont assez souvent divergents.
Si nous sommes honnêtes, nous prendrons conscience que notre version évolue, elle aussi, avec le temps.
Les êtres humains aiment les histoires, c’est un fait universel incontestable. Les publicitaires l’ont bien compris et l’avènement du « storytelling » ou « mise en récit » pour garder une dénomination française, a envahi le monde de la communication. On ne nous vend plus un véhicule, mais le récit d’une famille heureuse dans sa nouvelle voiture. Nous n’achetons pas un objet, mais la vie qui va avec et à laquelle il va nous permettre d’accéder.

Ce sujet doit nous interpeller, nous qui nous présentons comme les gardiens de « La Grande Histoire », celle qui relate les relations des humains et de leur créateur. Nous avons besoin d’une profonde humilité doublée d’une intense vigilance sans oublier quelques brouettes d’honnêteté. Il nous est tellement facile de basculer du récit tyrannique d’un Dieu implacable et vengeur à un bon grand père barbu qui distribue des bonbons à ses enfants sans rien leur demander en retour…
Nous faisons face à un immense défi, être les transmetteurs fidèles d’une révélation plus grande que nous-mêmes…
2 Timothée 2.2

Et l’enseignement que tu as reçu de moi et que de nombreux témoins ont confirmé, transmets-le à des personnes dignes de confiance qui seront capables à leur tour d’en instruire d’autres.

J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.