chaque semaine l'Ère du temps en lien avec l'actualité

Fidèle

Publié le 29.4.22
Il y a quelques semaines, j’ai trouvé dans ma boîte-aux-lettres, une enveloppe manuscrite dont l’écriture ne m’évoquait rien. En la décachetant, j’ai eu la surprise de lire le nom d’une personne avec qui je n’avais plus eu aucun contact depuis plusieurs dizaines d’années ! Il s’agissait d’un ami dont les circonstances de la vie m’avaient éloignée, séparant nos chemins pour des raisons oubliées. Voici que, au hasard d’une promenade, il avait lu mon nom sur une sonnette ! Cela lui avait rappelé nos beaux partages et donné l’envie de reprendre contact.
Sa démarche m’a touchée, non seulement qu’il m’ait gardée dans ses souvenirs mais surtout, qu’il ait trouvé le courage de reprendre contact : c’est tellement difficile de retisser des liens qui se sont distendus. Je lui ai donc répondu, puis il m’a téléphoné et finalement, nous nous sommes retrouvés autour d’un café, avec tant de choses à nous raconter (40 ans de vie, pratiquement le double de l’âge que nous avions quand nous étions amis !). Malgré toutes ces années écoulées, nos vécus diamétralement opposés, les accidents de la vie qui nous avaient cabossés, le dialogue a repris très facilement, sincère et vrai, sans fausses pudeurs, comme si nous nous étions séparés l’avant-veille... et j'ai vu que Dieu était resté fidèle pour chacun de nous.
En rentrant chez moi, j’ai réalisé qu’il s’était écoulé très exactement 40 ans ! Je n’ai pu m’empêcher de penser que le chiffre 40 apparaît à plusieurs reprises dans la Bible. Il s’agit souvent d’une période d’épreuve ou de jugement : le déluge a duré 40 jours, Moïse s’est exilé pendant 40 ans dans le pays de Madian après avoir tué l’Egyptien, puis il est resté 40 jours sur le Mont Sinaï à intercéder pour les Israélites avec qui a erré pendant 40 ans dans le désert. Quand Elie a fui Jézabel, il a marché pendant 40 jours jusqu’au Mont Horeb. Et bien d’autres jusqu’à Jésus qui est resté 40 jours dans le désert, à être tenté par Satan et en préparation de son ministère.
Bien que ce chiffre de 40 semble être lié à une période d’épreuve, Dieu ne délaisse jamais son peuple : il a préparé Moïse pour délivrer Israël de l’esclavage en le faisant sortir d’Egypte. Et, bien que les Israélites aient été condamnés à errer dans le désert en raison de leur désobéissance et de leur révolte, Dieu, lui, est resté fidèle. Il ne les a pas délaissés. Il a toujours pris soin de son peuple, le nourrissant chaque jour, avec la manne. Dieu est toujours fidèle, dans les situations désespérées, dans les moments cruciaux mais aussi dans le quotidien, dans tous ces petits détails qui peuvent sembler tellement anodins mais qui à niveau individuel ont toute leur importance. Oui, Dieu est toujours fidèle et dans son amour infini, il ne considère rien comme trop petit ou insignifiant. Dans le désert, il a même pris soin des vêtements et des souliers de son peuple !
Deutéronome 29.4

Pendant 40 ans, moi, l’Eternel, je vous ai fait marcher dans le désert : ni vos vêtements ni vos sandales ne se sont usés sur vous.

J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.