chaque semaine l'Ère du temps en lien avec l'actualité

L’enfer n’existe pas

Publié le 28.10.21
Nous rêvons de paradis et pensons que tous les humains sont bons, du moins qu’ils pourraient l’être si quelques malheurs ne les avaient pas injustement touchés. Pour découvrir en vérité qui sont les hommes ont peut se tourner vers le WEB. L’Internet est un pur produit de notre créativité et de nos capacités techniques qui reflète l’état de l’âme humaine. Il offre une multitude de possibilités, de connaissances, de richesses partagées. Il y en a pour tous les goûts, et chacun, en fonction de ses centres d’intérêt, peut y puiser à sa convenance gratuitement. Il est évident qu’il rejoint aussi quelques-uns de nos « petits travers » qu’il nourrit abondamment. Mais globalement, la « toile » a transformé notre société par un progrès fulgurant; rien ne sera plus jamais comme avant. Peut-être va-t-on enfin construire un monde meilleur !

Et puis il y a l’envers du décor, ou l’enfer du décor, celui que l’on ignore, que l’on ne veut pas voir ni savoir. Celui qui ne nous concerne pas, une sorte de monde parallèle duquel nous ne nous approchons pas, par peur, par lâcheté, par dégout ? Parce que nous préférons ignorer l’innommable, l’ignoble, le dark, les ténèbres.

Cette semaine nous apprenons qu’Europool, l’agence européenne de police, a interpellé 150 personnes actives sur le darknet dans différents domaines du crime. Un sacré coup de filet ou d’épuisette qui permet juste de remonter à la surface un échantillon du pire, quelques miettes de l’abîme, une sorte de preuve, de témoignage de ce qu’il en est vraiment là. Mais comment pourrions-nous accepter et intégrer l’existence de cet autre monde, puisque l’humanité ne cesse d’essayer de croire que l’enfer n’existe pas.
J'aime, je partage

Apocalypse 21.8

Mais voici ceux qui iront dans le lac plein de feu et de poussière brûlante : les lâches, ceux qui n’ont pas été fidèles, ceux qui commettent des actions horribles, les assassins, les gens immoraux, les sorciers, ceux qui adorent les faux dieux, tous les menteurs. Pour ces gens-là, c’est la deuxième mort. »

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.