Nathanaël dit à Philippe : « De Nazareth, est-ce qu’il peut sortir quelque chose de bon ? » Philippe lui répond : « Viens, tu verras. »

Viens et vois !

Un scandale a éclaté en Grande-Bretagne au début de l’été quand des milliers de lycéens en fin de parcours scolaire se sont vus attribuer des notes « estimées » par un algorithme informatique. Il était impossible de leur faire passer les examens équivalents au baccalauréat en raison de la crise du Covid-19. Le gouvernement a décidé de les évaluer sans leur faire passer les épreuves. Sur la base de leurs résultats scolaires préalables et de plusieurs autres facteurs, un programme informatique devait décider quelle aurait été l’issue de leurs examens. La controverse est née du fait qu’un des facteurs pris en compte par l’ordinateur était l’ensemble des résultats de leur lycée sur plusieurs années passées.
Ce procédé a eu pour conséquence de favoriser la note des mauvais élèves issus de familles riches qui pouvaient scolariser leurs enfants dans les meilleurs lycées, alors que les bons élèves de lycées dans des quartiers socialement défavorisés se sont vus attribuer des notes en deçà de leurs résultats habituels. Ces derniers ont bien sûr crié à l’injustice flagrante. Ils ont fini par obtenir gain de cause, et le gouvernement a rétropédalé pour se fier aux estimations des enseignants qui connaissaient personnellement chacun des élèves.
L’idée était de ne rien attendre de bon de la part d’un lycée aux mauvais résultats. Le système était effectivement scandaleusement injuste, et biaisé en défaveur des bons élèves issus de ces lycées défavorisés. La solution était de ne pas se fier aux attentes, mais « d’aller et de voir », c’est-à-dire de consulter celles et ceux qui connaissaient personnellement les circonstances.
Personne n’aime être évalué selon des présupposés fondés sur son milieu social, histoire de son pays ou ses fréquentations. Nous voulons être connus personnellement. C’est effectivement ce que Dieu nous propose : une relation dans laquelle nous pouvons le connaître pour nous faire notre propre idée de lui, et dans laquelle il nous connaît intimement.
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.