chaque semaine l'Ère du temps en lien avec l'actualité

Un nouveau défi pour janvier ?!

Publié le 13.1.22
De tout temps, le début de l’année rime avec bonnes résolutions. Chaque 31 décembre, inconsciemment, nous mettons tous nos espoirs sur la nouvelle année. C’est comme si c’était un nouveau départ pour une nouvelle vie, plus riche, plus intéressante, plus épanouissante. Comme si cette nouvelle année avait le pouvoir de faire de nous une nouvelle personne, meilleure. Et pour ce faire, chaque année nous établissons toute une liste de résolutions que nous nous promettons, cette fois, de tenir tout au long de l’année. Hélas, ce sont souvent juste des phantasmes qui ne nous correspondent pas et de ce fait, plus ou moins irréalisables ! Nous nous y attelons avec enthousiasme, mais ce dernier s’érode rapidement et, la plupart du temps, nos belles résolutions ne franchissent même pas la première quinzaine du mois.

Pour pallier à ce manque de persévérance, les défis du mois de janvier fleurissent un peu partout, il y a des défis de janvier sportifs d’autres créatifs, d’autres sociétaux comme le Veganuary (mois sans aucune sorte de composant d’origine animale), le Januhairy (mois sans épilation) ou encore le Dry January (mois sans alcool). Ces défis remportent un grand succès ; nombreux sont ceux qui y adhèrent. Je ne sais pas si tous ceux qui s’y inscrivent les terminent avec succès… Mais c’est vrai qu’ensemble c’est plus facile, on peut s’encourager les uns les autres, chacun y va de ses conseils pour faire ou ne pas faire justement. Ensemble on résiste mieux, on est plus forts.

Dans notre cheminement avec Dieu, nous sommes aussi tellement plus forts quand nous sommes ensemble. Quand nous partageons nos fardeaux, ils sont bien moins lourds à porter. Quand nous témoignons de notre vécu quotidien avec Dieu, nous sommes encouragés. Quand nous racontons les exaucements de nos prières, notre foi est affermie, notre confiance fortifiée. C’est pourquoi, dans cette saison où il est parfois compliqué de se réunir, où nous avons la possibilité de vivre les cultes au travers d’un écran, où nous avons pris justement cette habitude si confortable de bénéficier d’un enseignement sans sortir de chez soi, il est important de se rappeler que, comme Dieu nous a créés à son image, il a fait de nous des êtres relationnels et que nous avons besoin les uns des autres, sinon nous risquons de nous étioler, voire de nous dessécher…

Donc pour terminer avec une note positive et un encouragement, pourquoi ne pas relever le défi de la vie communautaire pour le mois de janvier et de l’appeler le « Together January »*, par exemple ?

* ensemble en janvier
J'aime, je partage

Hébreux 10.24-25

Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à l’amour et à de belles œuvres. N’abandonnons pas notre assemblée, mais encourageons-nous mutuellement.

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.