21David est justement en train de se dire : « Dans le désert, j'ai protégé tous les biens de cet homme-là, et il n'a rien perdu. Mais cela a été inutile, il m'a rendu le mal pour le bien. 22Que Dieu me punisse très sévèrement si d'ici demain matin, je laisse un homme en vie dans la famille de Nabal ! »

Amour mutuel

Rendre le mal pour le mal rendu pour le bien. Ça commence à devenir n’importe quoi.

Pourquoi est-ce que je fais le bien ? Par amour des autres ? Dans ce cas, peu importe leur réaction, je n’attends rien en retour. Je recherchais juste leur bien.

Mais si, au fond, j’attends quand même quelque chose en retour, un remerciement, de l’amour rendu… Lorsque ce retour ne vient pas, je le vis comme une injustice. Parce que je le faisais aussi un peu pour moi-même.

Personnellement, je ne dirai pas que c’est mauvais d’attendre un retour bénéfique. Je pense qu’on a besoin d’amour réciproque. Mais il faut en avoir conscience et savoir que ce n’est pas garanti, c’est tout. Ça évite cette impression d’injustice lorsque la contrepartie attendue ne vient pas.
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.