C’est qui le boss ?

Une réussite = « j’assure grave », une défaite = « je ne vaux rien ». Je sais bien que cette pente est glissante. Elle l’est pour moi-même, car après m’être rêvé·e génial·e, je me déçois et par rapport aux autres, car je ressens du mépris lorsque d’autres n’y arrivent pas et de l’envie envers ceux/celles qui réussissent mieux que moi.

Ce verset nous donne une belle piste de sortie. Cherchons à compter sur quelqu’un de plus grand que soi, dont l’amour demeure identique, dans les échecs comme dans les réussites. Osons contempler une beauté qui est extérieure à nous et qui nous traverse par pure grâce. Enfin, soyons fièr·e·s du Créateur qui est à la source de tout ce qui nous fait vivre et alors nous pourrons retrouver le chemin d’une joie constante et consistante.
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.