10En effet, la tristesse qui plaît à Dieu change notre cœur. De cette façon, nous pouvons être sauvés et nous n'avons pas à regretter cette tristesse. Mais la tristesse qui ne change pas le cœur produit la mort.

Le bon spleen

Comment la tristesse pourrait-elle plaire à Dieu ? De quelle tristesse parle-t-on d'abord ? Serait-ce celle des poètes romantiques du 19e siècle ? Une mélancolie et un dégoût de vivre ? Certainement pas !
La tristesse qui plaît à Dieu est celle qui nous montre notre véritable être. Lorsque nous prenons véritablement conscience de notre souillure, de notre état de pécheur et de notre éloignement de Dieu, alors se produit cette tristesse selon Dieu.
Cette tristesse-là nous pousse à la repentance. Elle nous amène à un désir d'une proximité renouvelée avec Dieu. Elle nous engage à un changement de vie.

C'est en cela que la tristesse peut plaire à Dieu : elle nous tourne vers lui pour être délivré de nous parce qu'en lui se trouve la sainteté et la source de la vie.
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification