10En effet, la tristesse qui plaît à Dieu change notre cœur. De cette façon, nous pouvons être sauvés et nous n'avons pas à regretter cette tristesse. Mais la tristesse qui ne change pas le cœur produit la mort.

Une tristesse productive

La question souvent se pose sur la cause de notre tristesse. Lorsque nous sommes envahis par ce sentiment de ne pas être à la hauteur de nos espérances…

Le salut dont parle Paul est donc celui de notre changement de vie suite à une « bonne » tristesse.

Mais quand nous sommes tristes, que nous nous sentons coupables, comment savoir si cela vient de Dieu ou du monde ? Et que faire de cette tristesse ?

D’après Paul, en passant à l’acte, en prenant en compte ma tristesse et agissant en fonction, je verrai si je m’attache au monde ou à Dieu et à terme, ce sont la joie ou les possibles regrets générés par mes actes qui me diront si ma tristesse était « bonne » …

Et ainsi je saurai mieux comprendre la tristesse suivante… Et ainsi de suite…

Alors, passons à l’acte quitte sans craindre la tristesse !
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.