2Timothée, mon fils très aimé, c'est à toi que j'écris. Que Dieu le Père et le Christ Jésus notre Seigneur te bénissent. Qu'ils te montrent leur amour et te donnent la paix !

Et si on osait la tendresse ?

Un peu de douceur dans un monde de brutes. Paul, l’auteur de ces lignes n’est pas connu pour sa délicatesse et il ne peut être accusé de sensiblerie. C’était un dur de dur, assassin récidiviste et fanatique repenti, mais toujours aussi rugueux. Les coups, les menaces, la prison, les naufrages ne pouvaient l’arrêter. Il était délicat… comme un bulldozer ( !) pour déblayer les premières routes du christianisme naissant. Pourtant, lorsque du fond de sa cellule il écrit à l’un de ses jeunes amis et collaborateurs, il fait preuve d’une grande tendresse, il n’a pas honte d’afficher sa profonde affection pour son compagnon de galère.

Question :

Et moi – aussi si je suis un homme – suis-je capable d’exprimer ma tendresse, mon affection, mon amour ou mon amitié ?
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification