9Un jeune homme, appelé Eutyque, est assis sur le bord de la fenêtre. Paul continue à parler longtemps. Eutyque s'endort profondément. Pris par le sommeil, il tombe du troisième étage et, quand on veut le relever, il est déjà mort.

Note pour une prochaine réunion

Perso, je comprends le jeune Eutyque qui s’endort au milieu de plusieurs heures de discours d’adieu de Paul. Notre capacité d’attention étant évaluée à 30 minutes, je vous laisse imaginer la concentration de l’auditoire de Paul après toute une nuit de monologue. Est-ce qu’à ce moment-là Paul, pris par l’élan de sa passion, n’en a pas oublié son auditoire ? Est-ce qu’il n’est pas tombé dans ce danger que nous encourons tous, de se mettre à parler plus pour soi-même que pour les autres ?

Un verset plus loin, voyant Eutyque à terre, Paul le prendra dans ses bras et s’écriera : « Il est vivant ! » Est-ce que cet acte de considération de l’autre et d’amour n’était finalement pas un témoignage plus vivifiant que tous les beaux discours ?
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.