4Quand les habitants de l'île voient la vipère pendue à la main de Paul, ils se disent entre eux : « Cet homme est sûrement un assassin. Il a échappé à la mer, mais la justice de Dieu ne lui permet pas de vivre. »

La justice de Dieu ?

Les habitants de l’île ont une réaction instinctive, précipitée, précoce et ils portent un jugement sévère, rigoureux, lourd. Cette réaction nous l’avons bien des fois face aux événements heureux ou malheureux qui nous arrivent.

Parfois je me demande si je suis déjà sous le coup de la justice de Dieu, si les critiques qui s’abattent sur moi n’en sont pas les émanations. Parfois même j’interprète les événements malheureux qui m’arrivent ou qui surviennent aux autres comme un jugement divin.

Est-ce bien juste de construire sa vie et sa compréhension de Dieu sur cette vision de la justice ?
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.