Ezéchiel 17.24

24Alors tous les arbres de la campagne sauront que le SEIGNEUR, c'est moi. Je diminue les arbres qui sont grands, je fais grandir les arbres qui sont petits. Je rends secs les arbres verts, je fais fleurir les arbres secs. Moi, le SEIGNEUR, j'ai parlé et je fais ce que je dis. »

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Ezechiel 17.11-24

11Le SEIGNEUR m'a dit : 12« Demande à cette bande de révoltés s'ils ne comprennent pas ce que cette histoire veut dire. Rappelle-leur ceci : Le roi de Babylone est entré à Jérusalem, il a pris le roi et les chefs, il les emmenés avec lui à Babylone. 13Ensuite, il a choisi quelqu'un de la famille royale. Il a signé un accord avec lui et lui a fait jurer de rester fidèle au roi de Babylone. Il a emmené les grands du pays14pour que le royaume reste petit, qu'il ne puisse pas se développer et qu'il respecte fidèlement l'accord signé. 15Mais le nouveau roi s'est révolté contre le roi de Babylone. Il a envoyé des messagers en Égypte pour que ce pays lui donne des chevaux et beaucoup de soldats. Est-ce que celui qui a fait cela peut réussir ? Est-ce qu'il peut s'en sortir ? Non, il ne peut pas s'en sortir parce qu'il n'a pas respecté l'accord signé. 16« Aussi vrai que je suis vivant, je le déclare, moi, le Seigneur DIEU : Le roi d'Israël mourra dans le pays du roi de Babylone qui l'a placé sur le siège royal. En effet, il n'a pas tenu compte du serment qu'il avait fait, il n'a pas respecté l'accord passé. Ainsi, c'est à Babylone que le roi d'Israël mourra. 17Le roi d'Égypte ne pourra pas le défendre, même avec une grande armée et des troupes nombreuses. En effet, pendant la guerre, les Babyloniens bâtiront des murs d'attaque et ils creuseront des fossés pour tuer un grand nombre de gens. 18En ne tenant pas compte du serment qu'il avait fait, le roi d'Israël n'a pas respecté l'accord signé. Il a agi ainsi et pourtant il avait donné sa parole. Donc, il ne s'en sortira pas. 19« Aussi vrai que je suis vivant, voici ce que je déclare, moi, le Seigneur DIEU : Le roi d'Israël n'a pas tenu compte du serment qu'il avait fait devant moi. Il n'a pas respecté l'accord signé en mon nom. C'est pourquoi je le ferai payer pour cela. 20Je vais lui tendre un piège et le faire prisonnier. Je l'emmènerai à Babylone et, là-bas, je le ferai condamner parce qu'il n'a pas été fidèle envers moi. 21Ses meilleurs soldats seront tués à la guerre, et ceux qui resteront en vie partiront de tous côtés. Alors vous saurez que c'est moi, le SEIGNEUR, qui vous ai parlé. » 22Voici les paroles du Seigneur DIEU : « Je prendrai moi-même une jeune branche à la pointe du cèdre, au bout des grandes branches. Et je la planterai sur une très haute montagne. 23Je la planterai sur une haute montagne d'Israël. Cette tige développera ses branches, elle produira des graines, elle deviendra un cèdre magnifique. Des oiseaux de toutes sortes feront leurs nids dans ses branches et ils se reposeront sous son ombre. 24Alors tous les arbres de la campagne sauront que le SEIGNEUR, c'est moi. Je diminue les arbres qui sont grands, je fais grandir les arbres qui sont petits. Je rends secs les arbres verts, je fais fleurir les arbres secs. Moi, le SEIGNEUR, j'ai parlé et je fais ce que je dis. »

Est-ce que tout est sous contrôle ?

Il semble que nous soyons tous touchés, d'une manière ou d'une autre, par la même maladie : le besoin et l'envie de contrôle. Nous cherchons à tout contrôler : nos horaires, nos carrières, notre destinée, et parfois même les autres…

Ce désir de contrôle est une facette complexe et omniprésente de la nature humaine. Nous essayons de réguler ou de maîtriser les circonstances et les événements qui nous entourent.

Pourtant, le paradoxe réside dans le fait que la plupart d'entre nous ont très peu de contrôle réel sur quoi que ce soit. Nous ne choisissons ni le lieu ni le moment de notre naissance et certainement pas le moment de notre mort. Et si j’abandonnais l’idée de contrôle…
Vis-Le

À méditer


J’ai lu une fois : lâcher prise ne signifie pas abandonner. Cela signifie accepter qu’on ne peut pas contrôler tout ce qui arrive mais qu’on peut choisir de ne pas laisser cela nous détruire.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.