33Je t'en prie, permets-moi de rester ici comme esclave à ton service, à la place de l'enfant. Laisse-le repartir avec ses frères. 34Je ne pourrai jamais retourner chez mon père si l'enfant n'est pas avec moi. Je ne supporterais pas de voir le malheur qui frapperait mon père. »

Souffrir par sympathie…

Je ne parle pas ici de sympathie, dans le sens courant d’être agréable, je veux parler de la sympathie musicale, lorsque la corde d’un instrument vibre et met en vibrations d’autres cordes qui se trouvent sur la même fréquence. Parfois, la souffrance de ceux que nous aimons résonne chez nous avec tellement de force que nous souffrons réellement autant qu’eux… C’est ce que le Père a expérimenté lorsque le Fils a été mis à mort. C’est aussi ce qu’il éprouve lorsque nous souffrons : il souffre avec nous et parfois même, par un mystérieux transfert, plus que nous, car la souffrance par sympathie est à la hauteur de l’amour porté à celui qui souffre.

Prière :

Merci mon Dieu pour ta sympathie, et pour ton amour qui vibre en moi dans les moments difficiles…
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.