20Isaac a cru en Dieu, alors il a béni Jacob et Ésaü pour des événements à venir. 21Jacob a cru en Dieu, alors, au moment de mourir, il a béni tous les fils de Joseph, l'un après l'autre. Et, en s'appuyant sur son bâton, il a adoré Dieu.

Après moi, pas de déluge

La foi doit nous apaiser du passé, nous ancrer dans le présent et nous propulser vers l’avenir. Si notre foi n’est pas capable d’espérer plus loin qu’après-demain, elle est pauvre, malingre et impuissante. Espérer, c’est croire en l’avenir ! C’est poser sur nos enfants, de chair ou de cœur, des mots qui édifient, qui guérissent, qui rendent le futur possible.

L’histoire de l’Église est émaillée de la vie de grands hommes de foi qui ont su ainsi espérer contre toute espérance, croire en l’impossible et influencer directement sur la vie, non seulement de leur proche, mais de leur monde. Pensons à des Mère Teresa, Henri Dunand et autres William Booth.

Serons-nous les prochains ? Osons-nous y croire ?
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.