15Les gens étaient comme des esclaves pendant toute leur vie, parce qu'ils avaient peur de la mort. En mourant, Jésus les a libérés.

Même plus peur

Être esclave toute sa vie de la peur de la mort… ben zut ! Ce n’est pas vraiment la vie, et ça ne fait pas envie. Le piège, c’est cela : te faire croire qu’avec la mort qui survient tout s’arrête, que c’est la fin.

Et voilà que soudain, après trois jours de mort, Jésus réapparaît pour nous dire : hé, coucou, je suis là… ce n’est pas fini… la vie ne fait que commencer. Venez, je connais la vérité, le chemin, la porte de la vie éternelle, la vie continue, permanente, ad vitam æternam.

Et cette découverte une fois ancrée dans nos cœurs nous offre une liberté incroyable, surnaturelle, car rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus… ni la mort ni la vie… c’est très bien dit dans la lettre de Paul aux Romains, au chapitre 8.

Jettes-y un œil, ça fait du bien !
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.