Ézéchiel 2.3-4

3« Toi, l'homme, je t'envoie vers les Israélites, ce peuple de révoltés qui se sont dressés contre moi. Leurs ancêtres et eux aussi se sont opposés à moi jusqu'à maintenant. 4Je t'envoie vers ces gens têtus qui ont le cœur fermé. Tu leur diras : “ Voici les paroles du Seigneur DIEU. ”

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Ezechiel 2.1-10;3.1-11

Ezechiel 2.1-10

1Celui qui parlait m'a dit : « Debout, toi qui n'es qu'un homme ! Je vais t'adresser mes paroles. » 2Pendant qu'il disait cela, l'esprit de Dieu est venu en moi et il m'a fait tenir debout. Alors j'ai écouté celui qui me parlait. Il m'a dit : 3« Toi, l'homme, je t'envoie vers les Israélites, ce peuple de révoltés qui se sont dressés contre moi. Leurs ancêtres et eux aussi se sont opposés à moi jusqu'à maintenant. 4Je t'envoie vers ces gens têtus qui ont le cœur fermé. Tu leur diras : “ Voici les paroles du Seigneur DIEU. ” 5Ils t'écouteront ou ils ne t'écouteront pas, parce que c'est une bande de révoltés. Mais ils sauront qu'il y a un prophète parmi eux. 6« Alors toi, l'homme, n'aie pas peur d'eux ni de leurs paroles. Ils diront le contraire de toi. Tu croiras vivre au milieu d'un buisson d'épines ou parmi des scorpions. N'aie pas peur de leurs paroles, ne sois pas effrayé devant eux. Oui, c'est un peuple de révoltés. 7Tu leur diras ce que je te dirai. Ils t'écouteront ou ils ne t'écouteront pas, parce que ce sont des gens qui ont la tête dure. 8« Toi, l'homme, écoute ce que je vais te dire. Ne te dresse pas contre moi, comme cette bande de révoltés ! Ouvre la bouche et mange ce que je vais te donner. » 9Je regarde : une main est tendue vers moi. Elle tient un livre en forme de rouleau. 10Elle le déroule devant moi. Des chants de tristesse et de deuil ainsi que des plaintes sont écrits des deux côtés du rouleau.

Ezechiel 3.1-11

1Celui qui parle me dit : « Toi, l'homme, mange ce qui est devant toi. Mange ce rouleau, puis va parler aux Israélites. » 2J'ouvre la bouche, et il me fait manger le rouleau. 3Ensuite, il me dit : « Toi, l'homme, remplis ton ventre, nourris-toi avec ce rouleau que je te donne. » Je le mange donc. Dans ma bouche, il est doux comme du miel. 4Celui qui parle me dit : « Toi, l'homme, va vers les Israélites et répète-leur ce que je vais te dire. 5Je ne t'envoie pas vers un peuple qui parle une langue étrangère difficile à comprendre. Je t'envoie vers le peuple d'Israël. 6Si je t'envoyais vers les peuples nombreux qui parlent une langue étrangère difficile à comprendre, et qui est obscure pour toi, ils t'écouteraient. 7Mais les Israélites, eux, ne voudront pas t'écouter, parce qu'ils ne veulent pas m'écouter. Oui, ils ont tous la tête dure, et leur cœur est fermé. 8Je vais te rendre aussi têtu qu'eux, et ta tête sera aussi dure que leur tête. 9Je la rendrai dure comme le diamant, plus dure que la pierre. N'aie pas peur d'eux, ne sois pas effrayé devant eux. Oui, c'est une bande de révoltés. » 10Il continue : « Toi, l'homme, écoute de toutes tes oreilles ce que je vais te dire, reçois mes paroles dans ton cœur. 11Ensuite, va vers tes frères israélites qui sont en exil ici. Parle-leur en disant : “ Voici les paroles du Seigneur DIEU. ” Ils écouteront ou ils n'écouteront pas, parle-leur quand même ! »

Héritiers de la rébellion…

Non, il ne s’agit pas d’un nouvel épisode d’une saga interstellaire, mais de l’attitude générale des humains – dont je fais partie – face aux pensées de notre Créateur. Par définition nous sommes contre, comme les enfants avec les légumes verts… sans avoir goûté, sans avoir essayé, sans raison objective nous sommes contre, parce que ça vient d’en haut et en haut nous voulons voir une seule personne : nous.

Et pourtant… Dieu est infini, immense, tout puissant, oui, mais il est avant tout le « Très-Bas » celui qui désire le meilleur pour nous, jusqu’à nous laver les pieds si nécessaire.

Mettons fin à la rébellion, accueillons ce Roi-Serviteur, écoutons ce qu’il a à nous dire… nous nous en porterons mieux.
Vis-Le

Questions

Qu’en est-il de ma rébellion personnelle ? Ne serait-ce pas le moment de descendre de mon piédestal pour goûter la bienveillance de Dieu ?
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.