Ezéchiel 20.31

31Maintenant encore, quand vous apportez vos dons, quand vous faites brûler vos enfants en sacrifice aux faux dieux, vous vous rendez impurs. Et vous pensez, Israélites, que je vais me laisser interroger par vous ? Sûrement pas ! Aussi vrai que je suis vivant, voici ce que je déclare, moi, le Seigneur DIEU : je ne me laisserai pas interroger par vous !

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Ezechiel 20.18-31

18« Dans le désert, j'ai dit aux enfants de vos ancêtres : “ N'obéissez pas aux lois de vos pères, ne suivez pas leurs coutumes, ne vous rendez pas impurs en adorant leurs faux dieux. 19Le SEIGNEUR votre Dieu, c'est moi ! Obéissez à mes lois, suivez mes règles et appliquez-les. 20Consacrez-moi le jour du sabbat. Ce sera un signe entre moi et vous : ainsi vous vous rappellerez que le SEIGNEUR votre Dieu, c'est moi. ” 21Mais leurs enfants aussi se sont révoltés contre moi. Ils n'ont pas obéi à mes lois, ils n'ont pas suivi mes règles. Pourtant elles font vivre ceux qui leur obéissent. Ils ont traité avec mépris le jour du sabbat. J'ai eu l'intention de répandre ma violente colère contre eux, et de la laisser agir jusqu'au bout dans le désert. 22Mais, c'est pour mon honneur que je ne l'ai pas fait. Je ne voulais pas que les peuples étrangers me méprisent. En effet, ils avaient vu que j'avais fait sortir d'Égypte vos ancêtres. 23Dans le désert, je leur ai juré de les envoyer un peu partout parmi d'autres peuples, dans des pays étrangers. 24Voici pourquoi je leur ai juré cela : ils n'ont pas suivi mes règles, ils n'ont pas tenu compte de mes lois, ils ont traité avec mépris le jour du sabbat, ils se sont laissés attirer par les faux dieux de leurs ancêtres. 25Je leur ai même donné des lois qui n'étaient pas bonnes et des règles qui ne font pas vivre. 26Je les ai laissés se rendre impurs. En effet, ils ont fait des offrandes qui les obligeaient à brûler leurs fils aînés. J'ai voulu qu'ils soient effrayés eux-mêmes de ce qu'ils faisaient : ainsi ils ont su que le SEIGNEUR, c'est moi. » 27« Toi, l'homme, parle aux Israélites. Tu leur diras : Voici les paroles du Seigneur DIEU : Vos ancêtres m'ont encore insulté en étant infidèles envers moi. 28J'avais fait le serment de leur donner un pays et je les ai conduits là-bas. Mais dans ce pays, ils ont vu les sommets des collines aux arbres couverts de feuilles. Et là, ils ont offert leurs sacrifices. Ils m'ont mis en colère par les dons, par les sacrifices de bonne odeur et les offrandes de vin qu'ils présentaient à ces endroits. 29Alors je leur ai demandé : “ Ces lieux sacrés où vous allez, qu'est-ce que c'est ? ” Depuis ce temps, on appelle ces endroits des lieux sacrés. 30C'est pourquoi tu diras aux Israélites : Voici les paroles du Seigneur DIEU : Ne vous rendez pas impurs comme vos ancêtres, ne vous prostituez pas en adorant leurs faux dieux horribles. 31Maintenant encore, quand vous apportez vos dons, quand vous faites brûler vos enfants en sacrifice aux faux dieux, vous vous rendez impurs. Et vous pensez, Israélites, que je vais me laisser interroger par vous ? Sûrement pas ! Aussi vrai que je suis vivant, voici ce que je déclare, moi, le Seigneur DIEU : je ne me laisserai pas interroger par vous !

Interroger ou discuter ?

Pas mal de choses ont changé entre le contexte des Israélites et le nôtre, peut-on donc désormais interroger Dieu ? Chacun se fera son avis, mais interroger inclut une notion forçant la personne à répondre. Et que ce soit au VIe siècle avant Jésus-Christ ou en 2024, on ne force pas Dieu.

Grâce à Jésus, notre relation avec Dieu a pris une autre dimension. Comme dans toute bonne relation, on peut donc partager, s’intéresser, écouter, rire, pleurer, encourager et… questionner. Oui, nous avons le droit de poser des questions. Mais entretenons avant tout notre relation et suivons la volonté de Dieu. Sans oublier que c’est lui qui décide quand et comment il répond.
Vis-Le

En pratique

Planifions un moment pour regarder le film « Interview avec Dieu » de Perry Lang en nous demandant quelles questions nous poserions à Dieu.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.