Ézéchiel 4.16-17

16Il a ajouté : « Toi, l'homme, écoute ! Je vais détruire les réserves de pain à Jérusalem. Le pain et l'eau seront distribués en petites quantités, et à cause de cela les habitants vivront dans l'inquiétude. 17Le pain et l'eau vont manquer, c'est pourquoi les gens seront découragés et ils perdront leurs forces à cause de leurs fautes. »

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Ezechiel 4.1-17

1Le SEIGNEUR m'a dit encore : « Toi, l'homme, prends une brique et mets-la devant toi. Dessine sur elle une ville, Jérusalem. 2Ensuite, montre qu'elle est entourée d'ennemis. Creuse des fossés contre elle, construis des murs d'attaque, installe des camps et des machines de guerre tout autour. 3Puis prends une plaque de fer, place-la comme un mur entre toi et la ville. Regarde attentivement Jérusalem : elle est attaquée. C'est toi qui l'attaques. Ce que tu fais là sert à avertir le peuple d'Israël. 4« Couche-toi sur le côté gauche. Tant que tu resteras couché ainsi, tu porteras sur toi les fautes du royaume d'Israël, tu en supporteras le poids. 5Je te charge de faire cela un certain nombre de jours. Il sera égal au nombre d'années pendant lesquelles le royaume d'Israël a péché. Ainsi, pendant 390 jours, tu supporteras le poids de ses fautes. 6Quand ce temps sera fini, couche-toi sur le côté droit et porte le poids des fautes du royaume de Juda pendant 40 jours. Je t'impose un jour pour chacune des années pendant lesquelles Juda a péché. 7Ensuite, tu regarderas attentivement Jérusalem qui est attaquée. Tu étendras vers elle ton bras nu et tu parleras de ma part contre la ville. 8Moi, je vais t'attacher avec des cordes. Ainsi, tu ne pourras pas te tourner d'un côté sur l'autre pendant tout le temps où tu menaceras Jérusalem. 9« Prends du blé, de l'orge, des haricots, des lentilles, du mil et du blé dur. Mélange-les dans un récipient pour en faire du pain. Ce sera ta nourriture pendant les 390 jours où tu seras couché sur le côté. 10Tu mangeras une part d'environ 200 grammes par jour : ce sera ta part jusqu'au jour suivant. 11Tu boiras aussi de l'eau, ni trop ni trop peu, un litre par jour. 12Ta nourriture aura la forme d'une galette d'orge, et cette galette, tu la feras cuire devant tout le monde, sur un tas d'excréments humains. » 13Le SEIGNEUR a ajouté : « C'est ainsi que les Israélites mangeront une nourriture impure, au milieu des autres peuples où je vais les chasser. » 14Alors je lui ai répondu : « Ah ! Seigneur DIEU, je n'ai jamais été impur. Depuis mon enfance jusqu'à maintenant, je n'ai jamais mangé d'animal mort naturellement ou déchiré par une bête sauvage. Aucune viande impure n'est jamais entrée dans ma bouche. » 15Le SEIGNEUR m'a dit : « Eh bien, je te permets de remplacer les excréments humains par ceux de la vache pour faire cuire ta nourriture. » 16Il a ajouté : « Toi, l'homme, écoute ! Je vais détruire les réserves de pain à Jérusalem. Le pain et l'eau seront distribués en petites quantités, et à cause de cela les habitants vivront dans l'inquiétude. 17Le pain et l'eau vont manquer, c'est pourquoi les gens seront découragés et ils perdront leurs forces à cause de leurs fautes. »

Je ne mange plus de ce pain-là…

Depuis l’époque où ce texte a été écrit, les choses ont changé ! Christ est venu. Alors oui, même aujourd’hui nous récoltons les conséquences de nos mauvaises décisions : une main dans le feu, ça brûle, si je saute du 5e étage je m’écrase…

Mais nous ne sommes plus punis pour nos fautes ; Christ les a portées, toutes et même celles que nous pourrions répéter 7 fois 77 fois… Nous devons juste utiliser le tampon fourni par notre Père à tous les humains qui l’acceptent, celui qui nous permet d’homologuer une faute comme étant une faute. C’est la seule chose à faire, mais qui est parfois tellement difficile.

Il nous pardonne, les conséquences demeurent peut-être, mais nous n’avons plus à manger le pain de la punition.
Vis-Le

Questions

Est-ce que je sais reconnaître mes fautes ou est-ce que je les dissimule, les justifie en les nommant « faiblesses » ou « peccadilles » ?
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.