18« La maison que les gens mauvais ont bâtie n'est pas solide, elle est fragile comme l'abri d'un gardien. 19Quand ils se couchent, ils sont encore riches, mais c'est la dernière fois. Quand ils se réveillent, il n'y a plus rien.

Les apparentes contradictions de la vie

Job se contredirait-il ? Il affirme le contraire que lors de ses précédents discours où il soulignait l’incohérence entre les malheurs qu’il subit et la vie de justice qu’il a menée. Or, ici il affirme une relation de cause à effet entre l’injustice commise et le malheur que connaîtra la personne injuste et que les biens matériels peuvent disparaitre du jour au lendemain.
Est-il en train de crier ses espoirs haut et fort afin de taire la voix du doute au fond de lui ? Ou est-il rejoint-il un sentier d’espérance ultime qui vient de l’acceptation que les choses visibles ne dure pas et qu’il vaut mieux se tourner vers les valeurs éternelles ?

La prière du jour :

« Aide-moi Seigneur à ne pas me fier aux réalités matérielles, mais à compter sur ton espérance d’éternité. »
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification