Jérémie 29.22

22Tous les gens de Juda qui ont été déportés à Babylone utiliseront le nom de ces deux hommes dans des paroles de malédiction. En effet, ils diront : “ Que le SEIGNEUR te traite comme Sidequia et comme Akab, que le roi de Babylone a fait griller au feu ! ”

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Jeremie 29.15-32

15« Le SEIGNEUR vous dit tout cela parce que vous affirmez : “ Le SEIGNEUR nous a donné des prophètes à Babylone. ” 16« Et maintenant, voici ce que le SEIGNEUR dit au sujet du roi qui occupe le siège de David. Il dit la même chose au sujet de tous ceux qui vivent encore à Jérusalem, vos frères qui n'ont pas été déportés avec vous. 17Voici donc le message du SEIGNEUR de l'univers : “ Je vais envoyer contre eux la guerre, la famine et la peste. Je les ferai ressembler à des figues pourries, si mauvaises que personne ne peut les manger. 18Je les poursuivrai par la guerre, la famine et la peste. Tous les royaumes de la terre trembleront de peur en les voyant. Dans tous les pays où je les chasserai, on les prendra comme exemple quand on voudra lancer une malédiction ou encore parler d'une chose horrible, effrayante ou honteuse. 19Pourquoi donc ? J'agirai ainsi parce qu'ils n'ont pas écouté mes paroles, moi, le SEIGNEUR, je le déclare. Pourtant, j'ai passé mon temps à leur envoyer mes serviteurs les prophètes, mais ils ne les ont pas écoutés, moi, le SEIGNEUR, je le déclare. ” 20« Vous, les exilés que le SEIGNEUR a envoyés de Jérusalem à Babylone, écoutez la parole du SEIGNEUR ! 21« Voici un message du SEIGNEUR de l'univers, Dieu d'Israël, au sujet de Akab, fils de Colaya, et Sidequia, fils de Maasséya. Tous les deux disent qu'ils parlent de la part du SEIGNEUR, mais c'est faux. Eh bien, je vais les livrer à Nabucodonosor, roi de Babylone, qui les fera tuer sous vos yeux. 22Tous les gens de Juda qui ont été déportés à Babylone utiliseront le nom de ces deux hommes dans des paroles de malédiction. En effet, ils diront : “ Que le SEIGNEUR te traite comme Sidequia et comme Akab, que le roi de Babylone a fait griller au feu ! ” 23Cela leur arrivera parce qu'ils ont fait une chose horrible en Israël, ils ont commis l'adultère. Ils ont dit qu'ils parlaient de ma part, mais c'était un mensonge. Pourtant, je ne leur avais rien commandé. Je sais tout cela et j'en suis témoin. » Voilà ce que le SEIGNEUR déclare. 24Le SEIGNEUR de l'univers, Dieu d'Israël, a donné à Jérémie un message au sujet de Chemaya, du village de Néhélam. En effet, Chemaya avait envoyé de lui-même une lettre au prêtre Sefania, fils de Maasséya, aux autres prêtres et à tous ceux qui vivaient encore à Jérusalem. Voici ce qu'il avait écrit à Sefania : 26« Le SEIGNEUR t'a établi comme prêtre à la place du prêtre Yoyada. Tu dois donc surveiller dans le temple les fous qui jouent au prophète. Tu dois les attacher avec des chaînes et un collier de fer. 27Mais tu n'as pas fait de reproches à Jérémie d'Anatoth, qui joue au prophète devant vous. Pourquoi donc ? 28Il vient même de nous écrire ici à Babylone. Voici ce qu'il dit : “ Vous resterez longtemps là-bas. Donc, bâtissez des maisons et habitez-les ! Plantez des jardins et mangez leurs produits. ” » 29Mais le prêtre Sefania a lu la lettre de Chemaya à Jérémie. 30Alors le SEIGNEUR a adressé sa parole à Jérémie en disant : 31« Envoie le message suivant à tous les exilés : “ Voici ce que le SEIGNEUR dit au sujet de Chemaya, du village de Néhélam : Chemaya vous a parlé en mon nom, mais je ne l'ai pas envoyé. Il vous a rassurés avec des mensonges. 32Eh bien, moi, le SEIGNEUR, je le déclare : je vais agir contre Chemaya, contre ses enfants et les enfants de leurs enfants. Personne de sa famille ne verra le bien que je ferai à mon peuple. En effet, Chemaya a poussé mon peuple à se révolter contre moi. Voilà ce que le SEIGNEUR déclare. ” »

L’authenticité

« Si j’ai bien compris, ces deux prophètes étaient maudits parce qu’ils osaient parler en ton nom sans t’avoir consulté. »

Je pense à toutes les fois où j’ai entendu des chrétiens affirmer « Dieu m’a dit que… » On ne traite pas les paroles de Dieu à la légère. Sidequia et Akab en ont fait les frais à l’époque.

« Quand il m’arrive de témoigner ou de parler en ton nom, aide-moi Seigneur à ne jamais prétendre détenir ta vérité quand ce n’est pas le cas, ou à me servir de tes paroles à mes propres fins. »

Si Dieu a abandonné ces deux imposteurs entre les mains du roi de Babylone, c’est bien parce qu’il accorde une importance capitale à la vérité et à l’authenticité.
Vis-Le

À méditer

Ce passage nous rappelle à quel point Dieu considère comme grave la faute d’une personne qui éloigne les autres de lui et de sa vérité.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.