Jérémie 46.17

17Voici le nom qu'on doit donner au Pharaon, roi d'Égypte : “ Beaucoup-de-bruit ! Mais-rendez-vous-manqué ! ”

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Jeremie 46.1-28

1Voici les paroles que le SEIGNEUR a adressées au prophète Jérémie au sujet des peuples étrangers. 2Message au sujet de l'Égypte et de l'armée du Pharaon Néco, roi d'Égypte. La quatrième année où Yoaquim, fils de Josias, était roi de Juda, le roi d'Égypte se trouvait à Karkémich, près du fleuve Euphrate. À cette époque, Nabucodonosor, roi de Babylone, a remporté la victoire sur lui. 3« Préparez les boucliers, les petits et les grands ! En avant pour la bataille ! 4Attelez les chevaux ! Partez, cavaliers ! Mettez vos casques, alignez-vous ! Préparez vos lances, mettez vos cuirasses ! » 5Le SEIGNEUR déclare : « Mais quoi ? Qu'est-ce que je vois ? Ils sont effrayés, ils reculent ! Les combattants les meilleurs sont battus. Ils fuient dans la terreur, sans se retourner. La peur est partout. 6Le plus rapide ne peut pas fuir, le combattant le meilleur ne peut pas se sauver. Là-bas, vers le nord, sur les bords du fleuve Euphrate, ils perdent l'équilibre et tombent. 7« Qui donc ressemble au Nil qui monte, à ce fleuve à l'eau débordante ? 8C'est l'Égypte, qui se répand comme le Nil. Elle disait : “ Comme le Nil qui monte, comme son eau débordante, je vais inonder la terre, détruire les villes avec leurs habitants. 9Chevaux, à l'attaque ! Chars, foncez ! En avant, les combattants les meilleurs : gens d'Éthiopie et de Pouth, porteurs de boucliers, gens de Loud armés de l'arc ! ” 10Mais pour le Seigneur, DIEU de l'univers, ce jour-là est un jour de vengeance. Il va se venger de ses ennemis. L'épée les dévore avec grand appétit, elle est ivre de leur sang. C'est comme un sacrifice pour le Seigneur, DIEU de l'univers, au pays du nord, sur les bords de l'Euphrate. 11Pauvre Égypte, monte en Galaad chercher une pommade pour tes blessures. Mais cela ne sert à rien de multiplier les remèdes, ta blessure ne guérira pas. 12Les peuples ont appris ta honte, partout on entend ta plainte. En effet, le combattant a heurté un autre combattant, et tous les deux perdent l'équilibre et tombent. » 13Le SEIGNEUR a adressé sa parole au prophète Jérémie au moment où le roi Nabucodonosor est arrivé pour attaquer l'Égypte : 14« Annoncez la nouvelle en Égypte, Faites-la connaître aux villes de Migdol, Memphis et Tapanès. Dites-leur : “ Debout ! Préparez-vous ! ” La guerre a déjà détruit vos voisins ! 15Le taureau sacré est renversé ! Pourquoi donc ? Il n'a pas résisté quand le SEIGNEUR l'a bousculé. 16Le SEIGNEUR fait perdre l'équilibre à de nombreux soldats, et ils tombent. Ils se disent entre eux : “ Allons, rentrons chez nous, dans notre pays, loin de cette guerre sans pitié ! ” 17Voici le nom qu'on doit donner au Pharaon, roi d'Égypte : “ Beaucoup-de-bruit ! Mais-rendez-vous-manqué ! ” 18Le Roi qui a pour nom “ SEIGNEUR de l'univers ” déclare ceci : “ Aussi vrai que je suis vivant, l'ennemi va arriver. C'est aussi sûr que la montagne du Tabor, aussi sûr que le Carmel au-dessus de la mer. ” 19« Habitants de l'Égypte, c'est le moment pour vous de préparer vos affaires pour partir en déportation. La ville de Memphis va devenir un endroit horrible. Elle sera détruite, personne n'y habitera plus. 20« L'Égypte était un bel animal. Mais une mouche piquante venue du nord s'est posée sur elle. 21Les soldats étrangers payés par l'Égypte étaient très bien traités. Mais eux aussi tournent le dos, ils fuient tous ensemble. Aucun ne résiste quand le jour du malheur vient sur eux, quand j'agis contre eux. 22Les ennemis arrivent en foule et se jettent sur l'Égypte comme ceux qui coupent les arbres, la hache à la main. Alors les soldats égyptiens fuient comme un serpent, sans faire de bruit. 23Le SEIGNEUR déclare : Ils abattent sa forêt, une forêt où personne ne pouvait entrer. En effet, ils sont plus nombreux que les sauterelles, personne ne peut les compter. 24L'Égypte est couverte de honte : elle est livrée au pouvoir d'un peuple venu du nord. » 25Le SEIGNEUR de l'univers, Dieu d'Israël, annonce : « Je vais agir contre Amon, le dieu de la ville de Thèbes, contre l'Égypte, ses dieux et ses rois, contre le Pharaon et contre ceux qui comptent sur lui. 26Je vais les livrer à ceux qui veulent leur mort : le roi Nabucodonosor de Babylone et ses soldats. « Mais plus tard, l'Égypte sera de nouveau habitée comme autrefois. » Voilà ce que le SEIGNEUR déclare. 27« Toi, Israël, mon serviteur, n'aie pas peur. Ne sois pas effrayé, toi qui as Jacob pour ancêtre. Oui, je viens te sauver en te faisant sortir de ces pays éloignés, en ramenant tes enfants du pays où ils sont en exil. Israël, tu reviendras et tu seras tranquille, en sécurité. Plus personne ne te menacera. 28Toi, Israël mon serviteur, n'aie pas peur. Moi, le SEIGNEUR, je suis avec toi, je le déclare. Je vais détruire les peuples parmi lesquels je t'ai fait partir. Mais toi, je ne vais pas te détruire. Je t'ai corrigé, c'est vrai, mais avec justice. En effet, je ne pouvais pas te traiter comme si tu étais innocent ! »

Le lièvre et la tortue

Il y a des similitudes entre le passage du jour et la fameuse fable, non ? L’excès de confiance et le m’as-tu-vu de l’un, face à la persévérance et la victoire finale de l’autre. Les morales sont aussi inspirantes : rien ne sert de courir ; il faut partir à point pour La Fontaine. Rien ne sert de se pavaner ; il faut être là au rendez-vous pour La Source.

Avec un peu de recul, je me demande ce qu’il faut pour ne pas rater une bonne occasion. De la préparation sans doute, mais aussi de la volonté, de la patience et de l’humilité. Sans oublier une écoute appliquée pour discerner la voix de Dieu. Et pour cela, il ne suffit pas d’avoir de grandes oreilles ...
Vis-Le

Prière

Seigneur, aide-moi à saisir – humblement, mais fermement – les occasions que tu mets sur mon chemin, afin que je ne rate pas tes rendez-vous.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.