2 Rois 25.27-28

27Évil-Mérodak devient roi de Babylone 37 ans après la déportation du roi Yoakin de Juda. L'année où il devient roi, le douzième mois, le 27 du mois, Évil-Mérodak rend sa liberté à Yoakin, roi de Juda, et le fait sortir de prison. 28Il lui parle avec bonté et lui donne une place au-dessus des rois qui sont avec lui à Babylone.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
2 Rois 25.13-30

13Les Babyloniens cassent les colonnes de bronze qui sont à l'entrée du temple, ainsi que les chariots et la grande cuve de bronze placés dans la cour. Ils emportent tout ce bronze à Babylone. 14Ils prennent aussi les objets en bronze utilisés pour le service du temple : récipients pour les cendres, pelles, éteignoirs pour les lampes et coupes. 15Le chef des gardes prend aussi tous les objets en or et en argent : brûle-parfums et coupes pour le sang. 16Le roi Salomon avait fait fabriquer de nombreux objets en bronze pour le temple du SEIGNEUR : deux colonnes, une grande cuve avec douze taureaux pour la porter et les chariots. On ne peut pas peser tout ce métal. 17Par exemple, les colonnes ont chacune 9 mètres de haut. Au-dessus de chaque colonne, il y a une couronne de bronze, haute d'un mètre et demi. Elle est décorée tout autour d'une natte en bronze et de fruits en bronze, appelés grenades. Les deux colonnes et leurs décorations sont les mêmes. 18Le chef des gardes fait arrêter le grand-prêtre Seraya, son adjoint Sefania et les trois prêtres qui gardent l'entrée du temple. 19Il fait arrêter aussi un fonctionnaire responsable des militaires, puis cinq personnes proches du roi restées dans la ville. Il fait arrêter encore le secrétaire du chef de l'armée, chargé de recruter les combattants, et 60 hommes de Juda. Tous ces gens se trouvent alors à Jérusalem. 20Nebouzaradan les conduit auprès du roi de Babylone, à Ribla. 21Celui-ci les fait mourir à cet endroit, au pays de Hamath. Ainsi, le peuple de Juda est déporté loin de sa terre. 22Nabucodonosor, roi de Babylone, laisse une partie de la population dans le pays de Juda. Pour les gouverner, il désigne Guedalia, fils d'Ahicam et petit-fils de Chafan. 23Les officiers et les soldats judéens apprennent cela. Alors ils vont trouver Guedalia à Mispa. Ces officiers sont : Ismaël, fils de Netania, Yohanan, fils de Caréa, Seraya, fils de Tanehoumeth, les fils de Netofa, et Yazania, fils de Maaka. 24Guedalia dit aux officiers et à leurs hommes : « Vous ne devez pas avoir peur des Babyloniens. Restez dans le pays et mettez-vous au service du roi de Babylone. Alors tout se passera bien pour vous, je vous le jure. » 25Mais cette année-là, le septième mois, Ismaël, fils de Netania et petit-fils d'Élichama, de la famille du roi de Juda, vient à Mispa avec dix hommes. Il fait mourir Guedalia, ainsi que les Judéens et les Babyloniens qui sont avec lui à Mispa. 26Alors tout le monde, du plus petit au plus grand, part en Égypte avec les officiers, parce que les gens ont peur des Babyloniens. 27Évil-Mérodak devient roi de Babylone 37 ans après la déportation du roi Yoakin de Juda. L'année où il devient roi, le douzième mois, le 27 du mois, Évil-Mérodak rend sa liberté à Yoakin, roi de Juda, et le fait sortir de prison. 28Il lui parle avec bonté et lui donne une place au-dessus des rois qui sont avec lui à Babylone. 29Yoakin enlève ses habits de prisonnier et il prend ses repas avec le roi de Babylone, tous les jours sans exception. 30Ainsi, chaque jour jusqu'à sa mort, Yoakin reçoit du roi de Babylone ce qui est nécessaire pour vivre.

Le miracle de la compassion

Yoakin était un roi de 18 ans quand il a été fait prisonnier et incarcéré à l’étranger. Sa seule perspective de libération : la mort.

Au bout de 37 ans, un miracle se produit.
Le nouveau roi, Évil-Mérodak, décide de libérer cet homme de 55 ans et de lui accorder une place d’honneur, lui assurant le gîte et le couvert.
Grâce à sa compassion, Évil-Mérodak a eu le courage de refaire confiance à Yoakin.

La compassion est la puissance qui donne le courage de redonner un bel avenir à ceux qui n’en ont plus.
Si tu es dans la situation de Yoakin, garde espoir ; si tu es dans celle d’Évil-Mérodak, ose redonner un avenir à quelqu’un qui n’en a plus.
Vis-Le

Prière

Et si tu demandais à Dieu de te donner de la compassion pour ceux dont la vie a été gâchée par d’autres ?
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.