Apocalypse.21.22

22Mais dans la ville, je ne vois pas de temple, parce que son temple, c'est le Seigneur, le Dieu tout-puissant, ainsi que l'Agneau.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Apocalypse 21.22-27;22.1-5

Apocalypse 21.22-27

22Mais dans la ville, je ne vois pas de temple, parce que son temple, c'est le Seigneur, le Dieu tout-puissant, ainsi que l'Agneau. 23Pour être éclairée, la ville n'a pas besoin du soleil ni de la lune. La gloire de Dieu l'éclaire, et sa source de lumière, c'est l'Agneau. 24Les peuples marcheront éclairés par sa lumière, les rois de la terre apporteront leurs richesses à la ville. 25Ses portes ne seront jamais fermées, parce que dans cette ville, il n'y aura plus de nuit. 26Là, on apportera les richesses et les trésors des peuples. 27Rien d'impur ne pourra entrer dans cette ville, les gens qui commettent des actions horribles et les menteurs n'y entreront pas non plus. Mais ceux qui ont leur nom écrit dans le livre de vie de l'Agneau, ceux-là seulement pourront y entrer.

Apocalypse 22.1-5

1Ensuite, l'ange me montre un fleuve d'eau qui donne la vie. Il brille comme du verre, il sort du siège de Dieu et de l'Agneau2et il coule au milieu de la place de la ville. Là, entre deux parties du fleuve, il y a l'arbre de vie. Il donne des fruits 12 fois dans l'année, une fois par mois, et ses feuilles servent à guérir les peuples. 3Il n'y aura plus de malédiction. Le siège de Dieu et de l'Agneau sera dans la ville, et les serviteurs de Dieu l'adoreront. 4Ils verront son visage et son nom sera écrit sur leurs fronts. 5Il n'y aura plus de nuit, personne n'aura besoin de la lumière d'une lampe, ni de la lumière du soleil. En effet, le Seigneur Dieu répandra sa lumière sur ses serviteurs, et ils seront rois pour toujours.

Le temple, c'est moi !

À l’instar d’un célèbre politicien français qui hurla un jour « La République, c’est moi ! » devant les huissiers perquisitionnant au nom de la République, chaque chrétien peut, à juste titre, proclamer haut et fort : « Le temple, c’est moi ! ».

Paul l’affirme au chapitre 6 de sa 1re lettre aux Corinthiens lorsqu’il dit : « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple de l’Esprit ? » Temple de l’Esprit… donc temple de Dieu.

En attendant la Jérusalem céleste qu’annonce l’Apocalypse, qui n’aura pas d’autre temple que le Seigneur et l’Agneau, n’oublions pas que nous sommes, chacune, chacun, le temple de Dieu.
Vis-Le

A méditer

Être le temple de l’Esprit dans mon propre corps… voilà une perspective vertigineuse qui pourrait avoir des répercussions sur ma manière de vivre.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.