13Alors le propriétaire de la vigne se dit : “Qu'est-ce que je vais faire ? Je vais leur envoyer mon fils très aimé, ils vont sans doute le respecter.”

La naïveté de l’amour

Qu’ils sont beaux les pas de celui qui croit fidèlement en moi, même quand je flanche, même quand je me plante, même quand je suis en dessous de tout ! Il croit que je suis capable de faire mieux demain, que je suis capable de réussir alors que tout montre que je n’y arrive pas…

Vous pensez que celui qui m’aime malgré mes failles est un grand naïf ?
Me mettre face à mon incompétence serait bien plus logique, rationnel et pertinent ?

L’amour a quelque chose de naïf en effet. Mais continuer à croire en l’autre même quand il est au plus mal, c’est lui donner l’opportunité de démontrer qu’il est digne de cet amour.

Et puis en fait, démontrer, toujours démontrer… Même ça ce n’est pas important !

Aimer est bien plus beau. Et tant pis si on est naïf !
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.