34Jésus leur demande : « Vous avez combien de pains ? » Ils lui répondent : « Sept. Et nous avons aussi quelques petits poissons. »

On n’est pas à Marseille

La légende dit que lorsqu’un Marseillais pêche une sardine, il en montre la taille avec ses mains écartées à la dimension d’un loup. Ici, c’est l’inverse : « sept pains et quelques petits poissons », pas d’exagération, la collecte est maigre.
J’imagine les disciples, penauds, dépités et perplexes devant Jésus et avec une foule affamée dans leur dos.
Ces mêmes sentiments m’habitent souvent. Devant l’injustice, la misère ou la tâche à accomplir, je me sens petit et insuffisant. Et plus on est conscient des manques autour de nous, plus ces sentiments nous taraudent.

Il nous faut apprendre que l’homme peut ce qu’il peut, et que Dieu peut ce qu’il veut. Avec toutes les questions que cela nous laisse face à la faim de l’humanité !
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.