11En la recevant, ils critiquent le propriétaire12et ils disent : “ Ces ouvriers sont arrivés en dernier. Ils ont travaillé pendant une heure seulement, et tu les as payés comme nous ! Pourtant nous avons supporté la fatigue toute la journée, et nous avons travaillé sous le soleil ! ” 13Le propriétaire répond à l'un d'eux : “ Mon ami, je ne suis pas injuste avec toi. Tu étais bien d'accord avec moi pour recevoir une pièce d'argent pour la journée.

Oh, la grosse arnaque !

« Travailler plus, pour gagner plus » n'était sûrement pas la devise de ce propriétaire de vignes dont les ouvriers se sentent lésés. Pourtant, il est juste. Il leur donne, comme convenu, le salaire promis.

La seule cause de leur révolte est leur jalousie : « Oui, mais les autres ! ». Tant que je me compare aux autres, j'aurai de quoi me plaindre. C'est lorsque je me contente de ce que j'ai que je goûte au bonheur, et je peux même ensuite me réjouir de l'élévation des autres !

Quel don ai-je reçu de Dieu ? Et comment puis-je le mettre au profit de mon prochain aujourd'hui ?

Est-ce que je me réjouis du bonheur des autres ? Même quand ils ne le « méritent » pas ?

Merci, Dieu, pour ce que tu me donnes, et pour ce que tu donnes à d'autres !
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification