24« Personne ne peut servir deux maîtres. En effet, ou bien il détestera l'un et il aimera l'autre, ou bien il sera fidèle à l'un et il méprisera l'autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'argent ! »

Maître de mon destin, capitaine de mon âme

Dans son célèbre poème Invictus, William Henley propose cette fameuse idée : « Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme ». On peut se la tatouer, se la répéter pour s’en convaincre mais force est de constater que cela apparaît difficilement conciliable avec l’enseignement de Jésus.

Selon Jésus, nous servons forcément un maître. Dieu ou l’argent, mais il existe d’autres maîtres possibles. D’ailleurs, c’est là le premier des 10 commandements, ne pas adorer d’autres dieux que Dieu.

Et moi, dans mon quotidien, concrètement, qui est-ce que je sers ? Pour qui est-ce que je me bats, pour qui est-ce que j’investis ? Moi-même, l’argent, le pouvoir, le plaisir… ou alors Dieu ?

Seigneur, aide-moi à ne servir aucun autre que toi !
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.