16Le soir arrive. On amène à Jésus beaucoup de gens qui ont des esprits mauvais. Par sa parole, il chasse les esprits et il guérit tous les malades. 17Ainsi, Jésus réalise ce que le prophète Ésaïe a annoncé : « Il a pris ce qui nous fait souffrir et il a porté sur lui nos maladies. »

Le prix de la libération des autres

Jésus a libéré des personnes de la maladie et de la folie, mais à quel prix ? En prenant sur lui.

Si tu es disciple de Jésus, tu ne peux pas voir les mêmes miracles que Jésus, sans comme Jésus, prendre sur toi… Je connais des personnes qui malgré des troubles psychiques mènent une vie normale, avec quelques rares hospitalisations, ceci grâce à leurs proches qui « prennent sur eux », veillant au respect du traitement ou à faire hospitaliser la personne même en pleine nuit et malgré les reproches de la personne malade et de son entourage.

Méditation :

Comment est-ce que je réagis face aux malades, physiques ou psychiques ? Comme Jésus qui a pris sur lui pour que l’autre puisse vivre, ou de manière égoïste, en excluant et en refusant que l’autre me dérange ?
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.