Apocalypse 21.1

1Ensuite, je vois un ciel nouveau et une terre nouvelle. En effet, le premier ciel et la première terre ont disparu, la mer n'existe plus.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Apocalypse 21.1-8

1Ensuite, je vois un ciel nouveau et une terre nouvelle. En effet, le premier ciel et la première terre ont disparu, la mer n'existe plus. 2Et je vois la ville sainte, la Jérusalem nouvelle. Elle descend du ciel, envoyée par Dieu. Elle s'est faite belle comme une jeune mariée qui attend son mari. 3Alors j'entends une voix forte qui vient du siège royal. Elle dit : « Maintenant, la maison de Dieu est au milieu des êtres humains. Il va habiter avec eux. Ils seront ses peuples, Dieu lui-même sera avec eux et il sera leur Dieu. 4Il essuiera toutes les larmes de leurs yeux. La mort n'existera plus, il n'y aura plus ni deuil, ni cris, ni souffrance. Oui, le monde ancien a disparu. » 5Celui qui est assis sur le siège royal prend la parole et dit : « Maintenant, je transforme ce qui existe, tout devient nouveau. » Puis il ajoute : « Écris : “ Ces paroles sont sûres et vraies. ” » 6Et il me dit : « Maintenant c'est fait ! Je suis l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. Celui qui a soif, je lui donnerai à boire gratuitement de l'eau de la source qui donne la vie. 7Le vainqueur recevra tout cela en partage. Je serai son Dieu et lui sera mon fils. 8Mais voici ceux qui iront dans le lac plein de feu et de poussière brûlante : les lâches, ceux qui n'ont pas été fidèles, ceux qui commettent des actions horribles, les assassins, les gens immoraux, les sorciers, ceux qui adorent les faux dieux, tous les menteurs. Pour ces gens-là, c'est la deuxième mort. »

Plus d'eau ?

Quand je lis ce texte, je pense aux larves de libellules. Elles vivent et respirent au fond de l’eau. Elles n’imaginent probablement pas un monde où elles vont respirer dans l’air et se déplacer dans celui-ci. Et pourtant, c’est leur avenir.

Nous sommes comme elles. Nous n’imaginons pas vivre dans un monde sans eau, car s’il n’y a plus de mer, il n’y a plus de cycle de l’eau.

Et pourtant, c’est notre avenir.

Osons faire confiance à Dieu pour chaque jour, même pour l’avenir que nous ne comprenons pas.
Vis-Le

Prière

Face aux inquiétudes pour notre planète, demande à Dieu de te donner sa paix pour l’avenir.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.