2 Rois 9.22-29

22Dès que Yoram voit Jéhu, il lui dit : « Est-ce que tu apportes la paix, Jéhu ? » Jéhu répond : « Quoi ? La paix ! Impossible tant que ta mère Jézabel continue d'adorer les faux dieux et de pratiquer la sorcellerie ! » 23Yoram fait demi-tour et s'enfuit en criant à Akazia : « Attention, Akazia ! Trahison ! »

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
2 Rois 9.14-29

14À cette même époque, le roi Yoram et toute l'armée d'Israël essaient de défendre la ville de Ramoth de Galaad, contre Hazaël, roi de Syrie. Mais en combattant contre ce roi, Yoram est blessé par les Syriens. Il rentre donc à Izréel pour se faire soigner. Jéhu, fils de Yochafath et petit-fils de Nimchi, prépare un complot contre Yoram. Il dit aux autres officiers : « Si vous êtes d'accord, personne ne doit sortir de la ville pour aller à Izréel annoncer ce qui vient de se passer ici. » 16Ensuite Jéhu monte sur son char et il part pour Izréel. Yoram est couché dans son lit, et Akazia, roi de Juda, est venu lui rendre visite. 17Le garde qui est sur la tour d'Izréel voit arriver la troupe avec Jéhu. Il fait dire au roi Yoram : « Je vois une troupe qui arrive. » Yoram lui dit : « Envoie un cavalier à leur rencontre pour demander si leur visite apporte la paix. » 18Le cavalier part à la rencontre de Jéhu. Il lui demande : « Est-ce que vous apportez la paix ? » Jéhu répond : « Qu'est-ce que la paix peut te faire ? Passe derrière nous ! » Alors le garde de la tour annonce : « Le messager est arrivé auprès d'eux, mais il ne revient pas. » 19Yoram envoie un deuxième cavalier vers eux. Le messager leur demande : « Est-ce que vous apportez la paix ? » Jéhu répond : « Qu'est-ce que la paix peut te faire ? Passe derrière nous ! » 20Le garde de la tour annonce : « Le deuxième messager est arrivé auprès d'eux, mais il ne revient pas non plus. Pourtant, je reconnais Jéhu, petit-fils de Nimchi, à sa façon de conduire : il conduit comme un fou. » 21Alors le roi Yoram commande de préparer son char, puis il monte dessus. Akazia, roi de Juda, monte aussi sur le sien. Ils vont à la rencontre de Jéhu et ils le trouvent près du champ de Naboth d'Izréel. 22Dès que Yoram voit Jéhu, il lui dit : « Est-ce que tu apportes la paix, Jéhu ? » Jéhu répond : « Quoi ? La paix ! Impossible tant que ta mère Jézabel continue d'adorer les faux dieux et de pratiquer la sorcellerie ! » 23Yoram fait demi-tour et s'enfuit en criant à Akazia : « Attention, Akazia ! Trahison ! » 24Jéhu prend son arc et tire. La flèche frappe Yoram entre les épaules et elle sort après avoir traversé le cœur. Yoram tombe mort au fond de son char. 25Alors Jéhu dit à son officier Bidcar : « Prends son corps et jette-le dans le champ de Naboth d'Izréel ! Souviens-toi, quand toi et moi, nous étions à cheval derrière son père Akab. Le SEIGNEUR a prononcé cette menace contre Akab : 26“ Moi, le SEIGNEUR, je l'ai vu il n'y a pas longtemps, tu as fait mourir Naboth et ses fils. Eh bien, je le déclare, je te ferai payer cet acte dans ce champ même ! ” » Jéhu ajoute : « C'est pourquoi prends le corps de Yoram et jette-le dans ce champ, comme le SEIGNEUR l'a annoncé. » 27Quand Akazia, roi de Juda, voit ce qui arrive, il fuit vers Beth-Gan. Jéhu le poursuit et il commande à ceux qui sont avec lui de le tuer, lui aussi. Ils blessent Akazia pendant qu'il conduit son char sur la route qui monte à Gour, près d'Ibléam. Mais il arrive à fuir jusqu'à Méguiddo et il meurt dans cette ville. 28Ses serviteurs le transportent sur son char à Jérusalem. Ils l'enterrent dans la tombe de ses ancêtres, dans la « Ville de David ». 29Akazia est devenu roi de Juda la onzième année où Yoram, fils d'Akab, était roi d'Israël.

Porteur de paix

« La paix soit avec vous » Jean 20.19
Avant d’envoyer ses disciples en mission, Jésus ressuscité leur a donné sa paix, qu’ils ont accueillie en eux-mêmes pour pouvoir la porter aux autres au sein même de leur faiblesse.

À nous de faire de même. Sommes-nous des porteurs de paix dans un monde si perturbé, plein de contradictions, de violence, de haine ?

Nous sommes appelés à être ces havres de paix qui font tellement de bien, qui aident à se ressourcer, à recharger ses batteries.
Vis-Le

Prière

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix, s’il te plaît.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.