7Le soir, ils reviennent, ils aboient comme des chiens, ils font le tour de la ville. 8Ils ont la bouche pleine de méchanceté, leurs paroles blessent comme des lances, et ils disent : « Qui nous entend ? »

Métaphore et art

Un homme a dit un jour que les artistes étaient les prophètes de notre société ou en tout cas les porte-parole. Ce sont des personnes qui expriment ce qu’ils perçoivent ou ressentent d’un vécu ou l’autre.

David, dans ce Psaume, exprime par un poème, sa peur, son désir, sa perception de ses ennemis. Aujourd’hui cela surprend de lire de telles paroles. Mais, finalement, il dit le fond de son cœur. Il image ce qu’il ressent. Je suis sûr qu’il y a quelque chose de bienfaisant dans cette démarche. La mise par écrit et la construction du poème obligent à la prise de recul et à avoir un peu de hauteur sur le vécu.

Je peux me pose la question ce qui pourrait m’aider à prendre de la hauteur quand les chiens reviennent et que leurs paroles sont des poignards.
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.