2 Rois 10.19

19Maintenant, réunissez auprès de moi tous les prophètes de Baal, tous ceux qui l'adorent, ainsi que ses prêtres. Personne ne doit manquer. Oui, je veux offrir un grand sacrifice à Baal, et tous les absents devront mourir. » Jéhu agit ainsi par ruse, pour faire disparaître ceux qui adorent Baal.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
2 Rois 10.12-27

12Ensuite Jéhu part pour Samarie. Sur la route, à Beth-Équed-des-Bergers, 13il rencontre des parents d'Akazia, roi de Juda. Il leur demande : « Qui êtes vous ? » Ils répondent : « Nous sommes des parents d'Akazia. Nous allons saluer les fils du roi et ceux de la reine mère. » 14Alors Jéhu donne cet ordre : « Prenez-les vivants ! » Ceux qui sont avec lui les prennent vivants. Ils les tuent et jettent leurs corps dans le puits de Beth-Équed. Il y a en tout 42 hommes, et Jéhu ne laisse personne en vie. 15Jéhu part de là et rencontre Yonadab, fils de Rékab, qui vient vers lui. Jéhu le salue et lui demande : « Est-ce que tu es sincère envers moi comme je le suis envers toi ? » Yonadab répond : « Oui. » Jéhu lui dit : « Dans ce cas, serrons-nous la main. » Ils se serrent la main, puis Jéhu le fait monter sur son char. 16Il dit à Yonadab : « Viens avec moi, et tu verras mon amour brûlant pour le SEIGNEUR. » Et il l'emmène sur son char. 17Quand Jéhu arrive à Samarie, il tue les membres de la famille d'Akab qui sont restés en vie. Il les détruit complètement, comme le SEIGNEUR l'a annoncé au prophète Élie. 18Ensuite Jéhu rassemble tous les habitants de Samarie. Il leur dit : « Le roi Akab a adoré le dieu Baal. Pourtant, ce n'était rien. Moi, Jéhu, je l'adorerai beaucoup plus que lui. 19Maintenant, réunissez auprès de moi tous les prophètes de Baal, tous ceux qui l'adorent, ainsi que ses prêtres. Personne ne doit manquer. Oui, je veux offrir un grand sacrifice à Baal, et tous les absents devront mourir. » Jéhu agit ainsi par ruse, pour faire disparaître ceux qui adorent Baal. 20C'est pourquoi il donne l'ordre d'inviter les gens à une grande fête en l'honneur de Baal. Il les invite21en envoyant des messagers dans tout le pays d'Israël. Tous les adorateurs de Baal viennent : personne ne manque. Ils entrent dans le temple de Baal, qui est complètement plein. 22Alors Jéhu commande à celui qui est chargé des vêtements sacrés d'en donner à tous les adorateurs de Baal. L'homme obéit. 23Puis Jéhu et Yonadab, fils de Rékab, entrent dans le temple et ils disent à ceux qui sont là : « Soyez bien sûrs qu'il n'y a parmi vous aucun adorateur du SEIGNEUR, mais seulement des adorateurs de Baal. » 24Jéhu a fait placer à l'extérieur du temple 80 soldats. Il leur a dit : « Je vais livrer tous ces gens entre vos mains. Si l'un de vous en laisse échapper un seul, il mourra à sa place. » Jéhu et Yonadab s'avancent pour offrir des sacrifices de communion et des sacrifices complets. 25Quand Jéhu a fini, il donne cet ordre aux soldats et à leurs chefs : « Entrez et tuez-les tous ! Aucun ne doit sortir vivant d'ici ! » Alors ils les tuent, ils jettent leurs corps hors de la ville. Puis ils entrent dans le lieu saint du temple de Baal. 26Ils sortent les piliers sacrés du temple et ils les brûlent. 27Ensuite ils cassent la pierre dressée consacrée à Baal. Enfin ils détruisent le temple lui-même et le transforment en toilettes publiques. Elles existent encore aujourd'hui.

Ruser ou ne pas ruser ?

Question difficile. S’il est évident que la fin ne justifie pas les moyens, est-il pour autant établi que la ruse est une technique totalement prohibée pour les citoyens du Royaume de Dieu ?

Dans les textes de l’Ancien Testament, la liste des personnes ayant rusé pour parvenir à leur fin, avec l’approbation divine semble-t-il, est longue. Et pour nous ? Peut-on assimiler l’action de Jésus écrivant dans la poussière à une ruse ? Ou bien est-ce simplement la manifestation d’une sagesse supérieure pour dénoncer la ruse des gens religieux ? Paul, utilisant l’autel à un dieu inconnu à Athènes, use-t-il de ruse ?

Ah, la question n’est pas simple… et voilà que j’arrive au bout du nombre de signes autorisés pour écrire cet article. Serait-ce une ruse de ma part pour ne pas conclure et vous laisser la responsabilité de réfléchir par vous-même ?
Vis-Le

Prière

Apprends-moi à chercher ta face et ta volonté pour les questions difficiles de ma vie plutôt que d’utiliser sans discernement la massue du bien et du mal…
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.