3Autrefois, nous ne comprenions rien, nous non plus. Nous refusions d'obéir à Dieu, nous étions dans l'erreur, esclaves de toutes sortes de désirs et de plaisirs. Nous menions une vie mauvaise, nous étions jaloux. On nous détestait, et nous nous détestions les uns les autres. 4Mais Dieu notre Sauveur a montré sa bonté et son amour pour les êtres humains.

Comprendre pour obéir

Deux principes de base de l’éducation s’affrontent ici. Compréhension et obéissance. Il y en a parmi nous qui ont le poil qui se hérisse quand on parle d’obéir, de faire juste ou faux, ils voient immédiatement le lot de condamnations et de culpabilisations véhiculées par la religion. D’autant plus avec la description déprimante et négative que ce texte colle à nos vies, même le plaisir est un problème ! À n’y rien comprendre.

Et voilà que sortant d’on ne sait où apparaît une révélation angélique et douce. Un sauveur montre sa bonté et son amour pour nous qui sommes décrits comme les pires des pires.

Alors que comprendre ? Que grâce à cette rhétorique extrême, nous découvrons que l’amour et la bonté ne se méritent pas, mais se reçoivent gratuitement.
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification
Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.