Actes 10.1-2

1À Césarée, il y a un homme appelé Corneille. Il est officier dans le régiment romain appelé « régiment italien ». 2Avec toute sa famille, il adore Dieu fidèlement. Il aide beaucoup les pauvres du peuple juif et prie Dieu régulièrement.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Actes 10.1-23

1À Césarée, il y a un homme appelé Corneille. Il est officier dans le régiment romain appelé « régiment italien ». 2Avec toute sa famille, il adore Dieu fidèlement. Il aide beaucoup les pauvres du peuple juif et prie Dieu régulièrement. 3Un jour, vers trois heures de l'après-midi, un ange de Dieu se montre à lui, Corneille le voit clairement. L'ange entre chez lui et lui dit : « Corneille ! » 4Celui-ci regarde l'ange et il a peur. Il dit : « Qu'est-ce qu'il y a, Seigneur ? » L'ange lui répond : « Dieu a accepté tes prières et les dons que tu fais aux pauvres, il ne t'oublie pas. 5Maintenant, envoie des hommes à Joppé pour faire venir un certain Simon qu'on appelle aussi Pierre. 6Il habite chez un autre Simon, un artisan qui travaille le cuir. Sa maison est au bord de la mer. » 7Ensuite, l'ange qui parlait à Corneille s'en va. Alors Corneille appelle deux serviteurs et un de ses soldats. Celui-ci est à son service depuis longtemps, et c'est un homme fidèle à Dieu. 8Corneille leur raconte tout ce qui s'est passé et il les envoie à Joppé. 9Le jour suivant, les serviteurs et le soldat sont en route et ils approchent de la ville de Joppé. Vers midi, Pierre monte sur la terrasse de la maison pour prier. 10Il commence à avoir faim et il veut manger. Pendant qu'on lui prépare un repas, Pierre voit quelque chose qui vient de Dieu. 11Il voit le ciel ouvert et un objet qui descend du ciel. Cet objet ressemble à une grande toile qu'on tient par les quatre coins. Elle vient se poser par terre. 12Dedans, il y a toutes sortes d'animaux : des animaux à quatre pattes, ceux qui rampent sur la terre et des oiseaux. 13Une voix dit : « Pierre, lève-toi ! Tue et mange ! » 14Pierre répond : « Non, Seigneur ! Je n'ai jamais mangé de nourriture interdite ou impure ! » 15Il entend la voix une deuxième fois. Elle lui dit : « Ce que Dieu a rendu pur, ne dis pas que c'est interdit ! » 16Cela se produit trois fois, et tout de suite après, l'objet est emporté dans le ciel. 17Pierre ne sait pas ce qu'il faut en penser. Il se demande : « Que veut dire ce que j'ai vu ? » Pendant ce temps, les hommes envoyés par Corneille ont cherché la maison de Simon. Et maintenant, ils sont là, devant la porte. 18Ils appellent et demandent : « Est-ce que Simon-Pierre habite ici ? » 19Pierre est toujours en train de réfléchir à ce qu'il a vu, mais l'Esprit Saint lui dit : « Il y a ici trois hommes qui te cherchent. 20Descends tout de suite et pars avec eux sans hésiter ! C'est moi qui les ai envoyés. » 21Pierre descend et dit aux hommes : « Vous cherchez quelqu'un ? C'est moi ! Pourquoi êtes-vous venus ? » 22Ils lui répondent : « Nous venons de la part de Corneille, un officier romain. C'est un homme droit qui adore Dieu, et tous les Juifs disent du bien de lui. Un ange de Dieu est venu lui donner ce conseil : “ Fais venir Pierre dans ta maison et écoute ce qu'il va te dire. ” » 23Alors Pierre fait entrer les trois hommes dans la maison et il les reçoit pour la nuit. Le jour suivant, Pierre part tout de suite avec les trois hommes. Quelques croyants de la ville de Joppé l'accompagnent.

Trois ou deux critères

L’adoration fidèle de Dieu, l’aide généreuse envers les pauvres d’un autre peuple, la prière, voilà trois critères qui font de Corneille quelqu’un de bien. Ou alors seulement deux critères : l’aide aux pauvres et la prière qui font de lui un adorateur fidèle de Dieu.

On peut se compliquer la vie et chercher Sa volonté de manière quasi-mystique. Et si l’on commençait par deux choses assez simples : aider et prier ?

Un de mes profs disait ceci : l’Évangile s’est trompé en rapportant les paroles de Jésus « aimez-vous les uns les autres ». Il faut remplacer aimer par aider. Le premier est pétri de bon sentiment et d’intention louable, le second est concret et vérifiable. Cela rejoint la lettre de Jacques qui a failli être exclue de la Bible …. Allez savoir pourquoi !?
Vis-Le

En pratique

Aider… prier… aider… prier… aider… prier… aider… aider… prier… aider… prier… prier… prier… aider !
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.