Ezéchiel 20.16

16Voici pourquoi j'ai fait ce serment : ils n'ont pas tenu compte de mes règles, ils n'ont pas obéi à mes lois, ils ont traité avec mépris le jour du sabbat. En effet, leurs cœurs restaient attachés à leurs faux dieux.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Ezechiel 20.1-17

1C'était la septième année après la déportation. Le cinquième mois, le 10 du mois, quelques anciens d'Israël sont venus me voir pour connaître la volonté du SEIGNEUR. Ils se sont assis devant moi. 2Alors le SEIGNEUR m'a adressé sa parole. Il m'a dit : 3« Toi, l'homme, communique ce message de ma part aux anciens d'Israël : “ Vous êtes venus pour savoir ce que je veux, n'est-ce pas ? Eh bien, aussi vrai que je suis vivant, je ne me laisserai pas interroger par vous, je le déclare, moi, le Seigneur DIEU ! ” 4« Toi qui n'es qu'un homme, est-ce que tu veux vraiment les juger ? Raconte-leur les actions horribles que leurs ancêtres ont commises. 5Dis-leur : Voici les paroles du Seigneur DIEU : Le jour où j'ai choisi Israël, je me suis engagé par serment envers tous les membres de ce peuple. Je me suis fait connaître à eux en Égypte. Voici le serment que j'ai fait : “ Le SEIGNEUR, votre Dieu, c'est moi. ” 6Ce jour-là, j'ai juré de les faire sortir d'Égypte pour les conduire dans un pays que j'avais exploré pour eux. C'était le plus beau de tous les pays, un pays qui déborde de lait et de miel. 7Je leur ai donné cet ordre : “ Que chacun de vous abandonne les dieux horribles qui attire ses regards ! Ne vous rendez pas impurs en adorant les faux dieux de l'Égypte ! Le SEIGNEUR votre Dieu, c'est moi. ” 8« Mais vos ancêtres se sont révoltés contre moi et ils n'ont pas voulu m'écouter. Aucun n'a rejeté les dieux horribles qui attiraient leurs regards, et personne n'a abandonné les faux dieux d'Égypte. J'ai eu l'intention de répandre ma violente colère contre eux, et de la laisser agir jusqu'au bout en Égypte même. 9Mais, c'est pour mon honneur que je ne l'ai pas fait. Je ne voulais pas que les peuples parmi lesquels vos ancêtres vivaient me méprisent. En effet, ces peuples avaient bien vu que je m'étais montré aux Israélites pour les faire sortir d'Égypte. 10Je les ai donc fait sortir de ce pays et je les ai conduits dans le désert. 11Je leur ai donné mes lois, je leur ai appris mes règles, et elles font vivre ceux qui leur obéissent. 12Je leur ai donné aussi le sabbat. C'est un signe entre moi et eux pour leur rappeler que moi, le SEIGNEUR, je les consacre à mon service. 13Mais les Israélites se sont révoltés contre moi dans le désert. Ils n'ont pas obéi à mes lois, ils ont rejeté mes règles. Pourtant, elles font vivre ceux qui leur obéissent. Très souvent, ils ont traité le jour du sabbat avec mépris. De nouveau, j'ai eu l'intention de répandre sur eux ma violente colère et de les faire mourir. 14Mais c'est pour mon honneur que je ne l'ai pas fait. Je ne voulais pas que les peuples étrangers me méprisent. En effet, ils avaient vu que j'avais fait sortir d'Égypte vos ancêtres. 15Mais dans le désert, je leur ai juré de ne pas les conduire dans le pays que je leur avais donné. C'était le plus beau de tous les pays, un pays qui déborde de lait et de miel. 16Voici pourquoi j'ai fait ce serment : ils n'ont pas tenu compte de mes règles, ils n'ont pas obéi à mes lois, ils ont traité avec mépris le jour du sabbat. En effet, leurs cœurs restaient attachés à leurs faux dieux. 17Pourtant, j'ai eu trop pitié d'eux pour les détruire, et je ne les ai pas fait mourir dans le désert. »

Un cœur en règle

Il ne se passe pas un jour sans que nous ayons des règles à suivre. Dans notre travail, notre formation, sur la route, en sport, en communauté, il y en a tout un tas à respecter. À cela s’ajoutent les règles « tacites », en matière de savoir-vivre, de cultures ou de relations par exemple. Libre à chacun d’en tenir compte, pour autant que les conséquences en soient assumées.

Arrivé à un certain âge, on sait que les règles sont là pour de bonnes raisons, mais cela ne signifie pas pour autant qu’on les accepte de gaieté de cœur. Et pourtant, la clé est là : le cœur. Si mon cœur est aligné à Dieu et à ses commandements, n’est-ce pas le meilleur moyen d’avoir une vie en règle ?
Vis-Le

Prière


Seigneur, merci de m’aider à accorder mon cœur au tien et à suivre tes règles en marchant avec joie sur le chemin que tu as tracé pour moi.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.