22Une troisième fois, Pilate prend la parole et dit : « Qu'est-ce que cet homme a fait de mal ? Je ne trouve pas de raison pour le faire mourir. C'est pourquoi je vais le faire frapper et le libérer. » 23Mais les gens insistent en criant très fort : « Cloue-le sur une croix ! » Et leurs cris sont les plus forts.

Calculateur

Face à la vérité, il y a trois réactions possibles. Soit on l’accepte et on la suit, soit on la reconnait mais on la tord un peu dans un compromis, soit on la rejette.
Les contemporains de Jésus ont vu la vérité chez lui, mais ils l’ont rejeté. Cette vérité était inacceptable pour eux. Elle venait trop remettre en question leurs croyances et leurs pensées.

Pilate a reconnu la vérité chez le Christ, mais c’était trop risqué pour l’équilibre politique dont il est responsable. Trop risqué pour sa carrière. Alors il tente un compromis : reconnaître Jésus innocent, mais le punir quand même, juste moins sévèrement que demandé par la foule.

Es-tu comme la foule ? Comme Pilate ? Ou es-tu prêt (e) à accepter et suivre la vérité du Christ ?
Guide biblique développé par la Ligue pour la lecture de la Bible.
Logo Bible en 6 ans
Lectionnaire Bible en 6 ans © Fédération Protestante de France 2007
Traduction de la Bible utilisée : Parole de Vie © Société biblique française
 



 
 Recevoir une notification