Actes 24.5

5Nous avons trouvé que cet homme est très dangereux. Il provoque du désordre chez les Juifs du monde entier, et c'est le chef du groupe des Nazaréens.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Actes 23.23-35;24.1-9

Actes 23.23-35

23Le commandant appelle deux de ses officiers, il leur dit : « Rassemblez 200 soldats, 70 cavaliers et 200 hommes armés. Ils doivent être prêts à partir pour Césarée à neuf heures du soir. 24Préparez aussi des chevaux pour conduire Paul en toute sécurité devant le gouverneur Félix. » 25Ensuite, le commandant écrit une lettre. La voici : 26« Claudius Lysias envoie ses salutations à son Excellence le gouverneur Félix. 27Les Juifs ont pris cet homme que je t'envoie et ils allaient le tuer. Alors je suis arrivé avec mes soldats et je l'ai délivré. En effet, j'ai appris qu'il était citoyen romain. 28J'ai voulu savoir pourquoi certains Juifs l'accusaient, donc, je l'ai amené devant leur Tribunal. 29J'ai vu qu'ils discutaient avec Paul au sujet de leur loi, voilà pourquoi ils l'accusaient. Mais il n'y a aucune raison pour le faire mourir ou pour le mettre en prison. 30On m'a prévenu que ces gens voulaient lui tendre un piège. C'est pourquoi je t'ai envoyé cet homme tout de suite. J'ai demandé à ceux qui l'accusent de porter plainte contre lui devant toi. » 31Les soldats font ce que le commandant leur a ordonné. Ils emmènent Paul et, pendant la nuit, ils le conduisent jusqu'à Antipatris. 32Le jour suivant, les soldats retournent à la caserne et ils laissent les cavaliers continuer la route. 33Les cavaliers arrivent à Césarée, ils donnent la lettre au gouverneur et lui amènent Paul. 34Le gouverneur lit la lettre et demande à Paul : « De quelle région es-tu ? » Paul répond : « De Cilicie. » 35Le gouverneur lui dit : « Je t'interrogerai quand ceux qui t'accusent seront là. » Et il commande de garder Paul dans le palais d'Hérode le Grand.

Actes 24.1-9

1Cinq jours après, le grand-prêtre Ananias arrive à Césarée avec quelques anciens et un avocat appelé Tertullus. Ils viennent porter plainte contre Paul devant le gouverneur Félix. 2On fait venir Paul. Tertullus se met à l'accuser en disant à Félix : « Excellence, nous vivons vraiment dans la paix, grâce à toi et aux changements que tu as décidés pour notre peuple. 3Nous recevons ces bienfaits toujours et partout en te remerciant très sincèrement. 4Mais je ne veux pas te prendre trop de temps. C'est pourquoi je te demande de nous écouter avec bonté pendant quelques instants. 5Nous avons trouvé que cet homme est très dangereux. Il provoque du désordre chez les Juifs du monde entier, et c'est le chef du groupe des Nazaréens. 6Il a même essayé de faire certaines choses montrant qu'il ne respecte pas notre temple sacré, et nous l'avons arrêté. 78Interroge cet homme, ainsi tu pourras voir toi-même que toutes nos accusations contre lui sont vraies. » 9Les Juifs sont d'accord avec Tertullus et ils disent : « Oui, c'est exact. »

Rester juste face à l’injustice

Paul, très dangereux !? Nous sommes vraiment doués pour nourrir notre colère envers une personne et le meilleur moyen de le faire, c’est d’exagérer ce que cette personne a pu nous faire et qui nous a déplu.

« Là, il m’a vraiment pourri ma journée ! » Vraiment ? Ce qu’il t’a fait impacte TOUTE ta journée ?
« T’as pas fini de souler la terre entière ? » Est-ce qu’on ne parle pas plutôt d’une petite partie de mon existence personnelle ?
« Il a vraiment tout gâché ! » Tout ? Ou simplement une chose, qui certes était importante pour moi, mais qui n’englobe pas « tout » ?

Il est juste et bon de reconnaître les injustices que nous subissons. Pourtant, exagérer l’ampleur de cette injustice, c’est devenir injuste soi-même.
Vis-Le

En pratique

Lorsque tu subis un tort, le plus important n’est pas de nourrir ta colère, mais de faire comprendre à l’autre l’ampleur réelle de son injustice.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.