Actes 3.15

15Vous avez fait mourir le maître de la vie, mais Dieu l'a réveillé de la mort, nous en sommes témoins.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Actes 3.1-16

1Un jour, Pierre et Jean vont au temple pour la prière de trois heures de l'après-midi. 2Près de la porte du temple appelée « la Belle Porte », il y a un homme infirme depuis sa naissance. Chaque jour, on l'apporte et on le dépose là. Il demande de l'argent à ceux qui entrent dans le temple. 3L'infirme voit Pierre et Jean qui vont entrer, il leur demande de l'argent. 4Pierre et Jean tournent les yeux vers lui et Pierre lui dit : « Regarde-nous ! » 5L'homme les regarde avec attention. Il pense : « Ils vont me donner quelque chose. » 6Pierre lui dit : « Je n'ai pas d'argent, je n'ai pas d'or, mais ce que j'ai, je te le donne : Au nom de Jésus-Christ de Nazareth, lève-toi et marche ! » 7Pierre prend l'homme par la main droite pour l'aider à se lever. Aussitôt les pieds et les chevilles de l'infirme deviennent solides. 8Il se lève d'un bond et se met à marcher. Il entre avec Pierre et Jean dans le temple, il marche, il saute, il chante la louange de Dieu. 9Toute la foule le voit marcher et chanter la louange de Dieu. 10Les gens le reconnaissent : c'est lui qui était assis à la Belle Porte du temple pour mendier. Alors ils sont effrayés et très étonnés à cause de ce qui est arrivé à l'infirme. 11L'homme ne quitte plus Pierre et Jean. Toute la foule est très étonnée, elle court vers eux, le long des colonnes appelées « Colonnes de Salomon ». 12En voyant cela, Pierre dit à la foule : « Frères israélites, ce qui est arrivé vous étonne ? Pourquoi donc ? Pourquoi est-ce que vous nous regardez de cette façon ? Vous avez l'air de penser : c'est Pierre et Jean qui ont fait marcher cet homme, parce qu'ils sont eux-mêmes puissants et fidèles à Dieu. Mais non ! 13Le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, le Dieu de nos ancêtres, a donné de la gloire à son serviteur Jésus. Vous, vous l'avez livré, vous l'avez rejeté devant Pilate. Pourtant celui-ci avait décidé de le libérer. 14Vous, vous avez rejeté celui qui est saint et juste et vous avez demandé que Pilate vous libère un assassin. 15Vous avez fait mourir le maître de la vie, mais Dieu l'a réveillé de la mort, nous en sommes témoins. 16Maintenant, vous voyez cet homme et vous le connaissez : c'est le nom de Jésus qui l'a guéri parce que nous croyons en lui. C'est la foi en Jésus qui lui a donné toute la santé, devant vous tous.

Une bonne nouvelle

Pierre ne caresse pas ses auditeurs dans le sens du poil. Il les confronte à leur faute avant de leur témoigner de la puissance de Dieu.

Une puissance bien plus grande que toutes leurs erreurs.

Une puissance réparatrice.

Une puissance plus forte que la mort.

Tu as peut-être commis de graves erreurs dans ta vie, des erreurs contre Dieu lui-même, des erreurs qui, à vues humaines, sont irréparables.

Et ce verset te dit que pour Dieu, même la mort est réparable !
Vis-Le

En pratique

Apporte à Dieu tes erreurs et invite-le à les réparer.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.