2 Corinthiens 11-6

6D'accord, je ne sais pas très bien parler. Mais pour la connaissance de Dieu, c'est autre chose ! Nous vous avons toujours montré cela clairement, dans tout ce que nous avons fait.

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
2 Corinthiens 11.1-15

1Ah ! si vous pouviez supporter que je sois un peu fou ! Eh bien oui, supportez-moi ! 2Je vous aime d'un amour jaloux, et ce très grand amour vient de Dieu. En effet, je vous ai promis en mariage à un seul mari : le Christ. Oui, je vous présente à lui comme une jeune fille très pure. 3Mais rappelez-vous : le serpent a trompé Ève par son mensonge. Alors j'ai peur d'une chose : qu'on vous donne des idées fausses et que vous ne soyez plus fidèlement et sincèrement attachés au Christ comme avant. 4Par exemple, quelqu'un arrive. Il vous annonce un autre Jésus, un Jésus que nous n'avons jamais annoncé. Ou bien vous recevez un autre esprit, un esprit que vous n'avez jamais reçu. Ou encore on vous annonce une Bonne Nouvelle que vous n'avez jamais reçue non plus. Et vous supportez très bien cela ! 5Pourtant, je pense que j'ai autant de valeur que vos espèces de grands apôtres. 6D'accord, je ne sais pas très bien parler. Mais pour la connaissance de Dieu, c'est autre chose ! Nous vous avons toujours montré cela clairement, dans tout ce que nous avons fait. 7Quand je vous ai annoncé la Bonne Nouvelle de Dieu, je me suis fait petit pour vous rendre grands, en vous l'annonçant gratuitement. Est-ce que c'est une faute ? 8Quand je travaillais pour vous, j'étais payé par d'autres Églises, j'ai pris leur argent pour vous aider. 9Quand j'étais chez vous, j'ai eu besoin d'argent, mais je ne vous ai rien demandé. Les frères venus de Macédoine m'ont apporté ce qu'il me fallait. J'ai toujours évité d'être un poids pour vous et je l'éviterai toujours. 10Personne ne m'empêchera d'être fier de cela dans toute l'Akaïe. Grâce au Christ qui est en moi, je peux dire que c'est vrai. 11Pourquoi est-ce que je dis cela ? Parce que je ne vous aime pas ? Mais si, Dieu sait que je vous aime. 12Ce que je fais, je le ferai encore. Alors ceux qui veulent une occasion pour se vanter d'agir comme nous, ces gens-là n'en auront pas ! 13Ce sont de faux apôtres, des ouvriers malhonnêtes. Ils font semblant d'être des apôtres du Christ. 14Rien d'étonnant à cela : Satan lui-même fait semblant d'être un ange de lumière. 15Pour les serviteurs de Satan, faire semblant d'accomplir ce qui est juste, c'est donc facile. Mais leur vie finira comme leurs actions le méritent.

Quand il s’agit de Dieu

Paul n’arrivait certainement pas à la cheville d’Apollos en terme d’expression de langage ni à celle des grands discoureurs grecs et il le reconnaît fort aisément. Pourtant il avait à son avantage ce qu’aucun ne pouvait lui ravir, quelque chose de plus grand : la connaissance de Dieu.
Quand il s’agit de Dieu, prions que ce ne soit pas nous qui parlions, mais Dieu au travers de nous. Quand il s’agit de Dieu, que ce ne soit pas à charge de nos efforts que nous réussissions de grandes choses, mais que nous soyons transcendés par lui-même pour sa gloire. L’apôtre Paul me fait réfléchir aussi sur un fait, et non des moindres : quand il s’agit de Dieu, ses œuvres doivent être visibles et ce, de manière claire.
Vis-Le

Prière

Seigneur Jésus-Christ, au-delà de mes faiblesses et de mes limites, donne-moi de voir ta grandeur et ta gloire.
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.