Ézéchiel 12.20

20Les villes n'auront plus d'habitants, et le pays deviendra un désert. Alors vous saurez que le SEIGNEUR, c'est moi. ” »

le Cappuccin'O Lire le passage dans son contexte
Ezechiel 12.1-20

1Le SEIGNEUR m'a adressé sa parole. Il m'a dit : 2« Toi, l'homme, tu vis au milieu d'une bande de révoltés. Ils ont des yeux pour voir, mais ils ne voient pas. Ils ont des oreilles pour entendre, mais ils n'entendent pas. Oui, c'est une bande de révoltés. 3Eh bien, toi, l'homme, rassemble les affaires nécessaires à un déporté, pendant la journée, sous les yeux de tous. Quitte ta maison comme un déporté qui part pour un autre lieu. Fais cela sous les yeux de tous. Alors ils comprendront peut-être qu'ils sont une bande de révoltés. 4Tu sortiras tes affaires de chez toi pendant la journée et sous les yeux de tous. Et le soir, tu partiras sous leurs yeux comme quelqu'un qui va être déporté. 5Toujours sous leurs yeux, tu feras un trou dans le mur et tu sortiras par là. 6Sous leurs yeux, tu chargeras tes affaires sur ton épaule, et tu les emporteras pendant la nuit. Tu couvriras ton visage et tu ne pourras pas voir où tu vas. De cette façon, je fais de toi celui qui prévient les Israélites. » 7J'ai agi comme le SEIGNEUR me l'avait commandé. En plein jour, j'ai sorti mon bagage, un bagage de déporté. Le soir, j'ai fait un trou dans le mur avec mes mains. Les gens m'ont vu partir dans la nuit, avec mon sac sur l'épaule. 8Le matin suivant, le SEIGNEUR m'a adressé sa parole. Il m'a dit : 9« Toi, l'homme, écoute ! Cette bande de révoltés, le peuple d'Israël, va sans doute te demander : “ Qu'est-ce que tu fais là ? ” 10Réponds-leur : “ Voici les paroles du Seigneur DIEU : C'est un avertissement pour celui qui gouverne à Jérusalem et pour tous les Israélites qui habitent là. ” 11Dis-leur : Je vous préviens de ce qui va arriver. Ce que j'ai fait, voilà ce qu'on vous fera. Vous serez déportés, vous partirez en exil. 12Celui qui vous dirige mettra ses affaires sur son épaule dans la nuit, et il quittera la ville. On fera un trou dans le mur, et il sortira par là. Il couvrira son visage et il ne verra pas où il va. 13Moi, le SEIGNEUR, je vais lui tendre un piège et je le ferai prisonnier. Je l'emmènerai dans le pays des Babyloniens, mais il ne pourra pas voir ce pays. C'est là-bas qu'il mourra. 14Je ferai partir de tous côtés tous ceux qui entourent votre chef, ses gardes et ses soldats. Puis je les poursuivrai avec mon épée. 15Quand je les ferai partir parmi les autres peuples et dans des pays étrangers, ils sauront que le SEIGNEUR, c'est moi. 16Mais je laisserai quelques hommes échapper à la guerre, à la famine et à la peste. Alors ceux-là raconteront aux habitants des pays où ils iront toutes les actions horribles qu'ils ont faites. Et ces habitants sauront que le SEIGNEUR, c'est moi. » 17Le SEIGNEUR m'a encore adressé sa parole : 18« Toi, l'homme, mange ton pain en tremblant, bois ton eau dans la peur et l'inquiétude. 19Puis tu diras aux gens du pays : “ Voici les paroles du Seigneur DIEU : les habitants de Jérusalem qui sont restés dans le pays d'Israël mangeront leur pain dans l'inquiétude, ils boiront leur eau en tremblant de peur. En effet, leur pays va être détruit. Il ne restera plus rien, parce que ceux qui l'habitent l'ont rempli de violence. 20Les villes n'auront plus d'habitants, et le pays deviendra un désert. Alors vous saurez que le SEIGNEUR, c'est moi. ” »

Rencontrer Dieu au désert

Au IVe siècle, après la conversion de l’empereur Constantin, c’est tout l’Empire romain qui devient chrétien. Alors que confesser sa foi pouvait jusqu’ici conduire à la mort, il devenait maintenant difficile de distinguer les vrais croyants des opportunistes !

Certains hommes ont donc quitté la ville pour aller au désert et y vivre une foi plus radicale. Ce sont les premiers moines. Le désert est caractérisé par l’absence de sollicitations extérieures et de distractions qui nous détournent de Dieu. Dans le silence et le dépouillement, nous pouvons, comme les moines autrefois, renouer avec un Dieu qui s’efface humblement derrière la frénésie de nos quotidiens.
Vis-Le

Questions

Quand est la dernière fois où je me suis accordé un temps de repos et de silence, pour me laisser à nouveau regarder par Dieu ?
J'aime, je partage
J'aime, je partage

Ce site utilise des cookies pour mesurer l’audience afin d'optimiser et personnaliser son contenu. Notre but est d'améliorer votre expérience utilisateur. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.